Actualités :: Burkina/Politique : Le PDP/PS demande la démission du président Roch (...)

Après avoir, en septembre 2021 , fait le constat que le président Roch Kaboré « n’est pas à la hauteur » des défis des Burkinabè, le parti du Pr Joseph Ki-Zerbo, le Parti pour la démocratie et le progrès/parti socialiste (PDP/PS) demande désormais la démission du président du Faso, Roch Kaboré. Les responsables du parti ont lancé l’appel au cours d’une conférence de presse, animée cet après-midi, jeudi, 20 janvier 2022 à Ouagadougou.

Selon les responsables du PDP/PS, lorsqu’un président (qui est de facto le chef suprême des Armées, et qui parfois devient le ministre de la défense, et alors que l’armée burkinabè est connue pour sa vaillance) n’arrive pas à nourrir des soldats, ne parvient pas à arrêter l’hécatombe et la perte du territoire, il doit partir.

Toro Drabo, président PDP/PS.

« Le Burkina Faso regorge de vaillants combattants, de dirigeants, capables de conduire ce pays. Si Roch Kaboré part aujourd’hui, il y aura des milliers d’hommes et de femmes pour prendre la direction et pour une libération du peuple. (...). Qui aime le pays, est capable de tout. Qui n’aime pas le pays ne pourra rien », dit le président du parti, Toro Drabo, ajoutant que nul n’est indispensable.

Selon ce dernier, entouré de collaborateurs, toutes les populations « touchées et humiliées » par la situation réclament le départ de Roch Kaboré.
« Il y en a même qui pensent que c’est parce que les Mossés du Plateau-central ne sont pas touchés que Roch (Kaboré) ne réagit pas », commente le président du PDP/PS, principal intervenant à la conférence.

Les conférenciers, observant une minute de silence en la mémoire des disparus.

« Convaincu que le président du Faso et son gouvernement n’ont d’oreilles pour entendre les pleurs, les gémissements, les cris de douleur, de trahison, d’impuissance et d’abandon ; considérant des milliers de femmes, d’enfants et d’hommes, y compris les Forces de défense et de sécurité, les personnes déplacées internes blessées à jamais physiquement et dans leur âme..., le PDP/PS demande, au vu des constats, la démission du chef suprême des Armées, le président du Faso », ont lancé les responsables du le Parti pour la démocratie et le progrès/parti socialiste (PDP/PS).

O.L

Lefaso.net

Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)
Gestion de la crise sécuritaire : L’ex-président Roch (...)
Burkina : « Ce sont des fantassins qui sont aujourd’hui (...)
Burkina/Situation sécuritaire : « Notre constat est celui (...)
Burkina/Politique : « Le CDP reste et demeure le seul et (...)
Dialogue politique au Burkina : « En politique on ne (...)
Burkina-UPC-NTD : « Il est question de voir la (...)
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif, c’est (...)
Terrorisme au Burkina : « On ne peut pas négocier en état (...)
Alliance “Ensemble pour le Faso” : « Notre objectif c’est (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés