Actualités :: Dr Ablassé Ouédraogo, Le Faso autrement : « Nous exhortons les Burkinabè à (...)

A la faveur du nouvel An, le président du parti Le Faso autrement, l’ancien patron de la diplomatie burkinabè, Dr Ablassé Ouédraogo, émet le voeu d’un Burkina apaisé et exhorte l’ensemble de ses compatriotes à davantage de solidarité, notamment avec les populations directement impactées par l’insécurité et dans ce contexte de mauvaise saison agricole. Déclaration !

Chers compatriotes,

L’année 2021 s’est refermée, cédant la place à l’année 2022 qui s’ouvre sur le Burkina Faso et le reste du monde.

L’année 2021 se termine dans la douleur et la tristesse et le Burkina Faso n’a pas eu de répit avec les terroristes dont la progression dans la conquête du territoire national est traumatisante et effrayante.

L’année 2021 a été une année de dures épreuves pour notre patrie et trop de sang a coulé, trop de morts ont été enregistrés et le nombre de personnes déplacées internes avoisine allègrement les trois millions.

A toutes les familles endeuillées, nous présentons nos sincères condoléances et que l’âme des défunts repose en paix. Aux blessés, nous souhaitons un prompt rétablissement. Aux personnes déplacées internes, nous vous réitérons notre solidarité et notre soutien.

L’horreur a atteint son paroxysme et nos âmes et consciences sont interpelées sur nos responsabilités et devoirs individuels et collectifs envers notre chère patrie dans sa quête de quiétude, de sécurité, de paix, de stabilité, de prospérité, de cohésion sociale et de développement durable.

Nous voudrions saluer ici nos valeureuses forces combattantes qui sont en première ligne pour protéger notre nation et reconquérir la totalité du territoire national, aujourd’hui en lambeaux sous la pression des terroristes.

Pour l’année 2022 qui se présente à nous, le Parti Le Faso Autrement, prie le Tout puissant d’accompagner le BurKina Faso et les Burkinabè dans un dialogue national inclusif, sincère, ouvert et totalement dédié à la réalisation de la véritable réconciliation nationale.

Ainsi l’unité nationale, devenue un impératif catégorique et une nécessité impérieuse incontournables, se construira pour relever le défi existentiel auquel est confronté avec acuité notre pays. Dans cet esprit, nous exhortons les Burkinabè à davantage de solidarité, notamment avec les populations directement impactées par l’insécurité et dans ce contexte de mauvaise saison agricole.

Que Dieu éclaire la conscience de nos gouvernants et guide leurs actions afin qu’ils aient le courage, la clairvoyance et surtout le courage politique pour prendre les décisions audacieuses pour ramener la paix, la sécurité, la stabilité et la confiance dans notre pays, qui a toujours été un havre de paix, de sécurité, de bonheur et de convivialité. L’échec est interdit au gouvernement mis en place le 13 décembre 2021 avec à sa tête Monsieur Lassina Zerbo.

En patriote, conscient des responsabilités qui sont les nôtres, nous continuerons à faire notre part. Nous exhortons humblement tous les Burkinabè à s’engager chacun là où il le peut, à servir au mieux et dans l’intégrité les intérêts de notre pays gravement en danger.

Ensemble, nous vaincrons !
Bonne et Heureuse Année 2022 à toutes et à tous et que Dieu bénisse le Burkina Faso.

« Rien n’arrête une idée arrivée à son heure »

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Commandeur de l’Ordre National

Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)
Burkina : « On est au 9e coup d’Etat, mais ça n’a rien (...)
Remaniement du gouvernement Kyelem : De quoi est-il le (...)
Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat présente (...)
Assemblée législative de transition : La composante (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés