Actualités :: Burkina/Insécurité : Le mouvement Rupture Positive/3R interpelle à des (...)

Par ce message de vœux 2022, le mouvement Rupture Positive/3R salue la mémoire des combattants héroïques et des victimes civiles dans la lutte contre le terrorisme et souhaite des conditions de vie décentes pour les populations déplacées. Nous vous proposons le message, parvenu à notre rédaction, et signé du président du mouvement, Léonce Koné, ancien ministre du commerce et ancien cadre du CDP.

Chers compatriotes,

L’année qui s’achève est certainement la pire que notre pays ait connue de toute son Histoire. Jamais nous n’avons eu à déplorer autant de pertes en vies humaines parmi nos concitoyens en l’espace d’une année, du fait de violences terroristes. La guerre contre le terrorisme djihadiste a pris une telle ampleur qu’elle menace désormais l’existence même de notre État, après avoir sapé ses fondements et son intégrité territoriale. Face à ce risque d’effondrement de l’Etat qui se précise de jour en jour , avec la conquête inexorable de nouvelles localités par des hordes terroristes, le pouvoir semble incapable, pour l’instant, d’engager une action crédible de sauvegarde du pays, malgré les réformes intervenues récemment dans la gouvernance politique et militaire.

Dans ces circonstances, il est difficile de sacrifier banalement à la tradition des vœux de nouvel an, en formulant l’espoir de jours meilleurs, que rien ne laisse entrevoir. Pour autant, parce qu’il n’est pas possible de se résigner à l’inacceptable, nous n’avons pas d’autre choix que de continuer à espérer, penser et agir pour rechercher collectivement le chemin du sauvetage du Burkina Faso.

Le mouvement Rupture Positive salue la mémoire des combattants héroïques et des victimes civiles qui ont perdu la vie dans cette guerre. Nous formulons des vœux pour les membres de nos Forces de défense et de sécurité, auxquels incombe au premier chef la protection de notre Patrie.

Nous souhaitons à ceux de nos compatriotes qui ont été déplacés de leur lieu de résidence habituel de bénéficier de conditions de vie décentes dans cet exil intérieur, en attendant que la restauration de la sécurité et des services sociaux de base leur permette de retrouver leur terroir dans un avenir proche.

Pour chacune et chacun de nos concitoyens, ainsi que pour nos amis étrangers qui vivent parmi nous , notre mouvement formule des vœux de santé , de bonheur et de réussite. Dieu fasse que 2022 soit l’année d’un retour progressif de la paix et de la sécurité dans notre pays et celle de la réconciliation véritable entre les burkinabè. Il ne tient qu’à la volonté déterminée et persévérante des Burkinabè que ces souhaits prennent corps, avec la bénédiction divine.
Bonne et Heureuse année à tous .

Fait à Ouagadougou, le 31 décembre 2021

Pour le mouvement Rupture Positive/3R,
le Président du Conseil Exécutif

Léonce KONÉ

Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)
Manifestations « anti-françaises » à Ouaga : « Nos valeurs (...)
Burkina : « Il ne sera pas question de nous laisser (...)
Tensions foncières et de logements au Burkina : Une (...)
🔴Burkina : Déclaration de politique générale du Premier (...)
Burkina - MPSR 2 : Bien communiquer fait partie de la (...)
Burkina/Transition : Le Premier ministre va livrer sa (...)
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de (...)
Burkina : « On ne peut pas mobiliser toutes les forces, (...)
Burkina Faso : Serge Poda, un cadre supérieur de la (...)
Burkina : « On est au 9e coup d’Etat, mais ça n’a rien (...)
Remaniement du gouvernement Kyelem : De quoi est-il le (...)
Lutte contre le terrorisme : le Chef de l’Etat présente (...)
Assemblée législative de transition : La composante (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés