Actualités :: Covid-19 au Burkina : Le RPD de Luc Adolphe Tiao invite les Burkinabè à se (...)

Le Rassemblement patriotique pour le développement (RPD) a tenu la première session de son Bureau exécutif national (BEN), ce samedi 18 décembre 2021 à Ouagadougou. Le président du RPD, Luc Adolphe Tiao et ses camarades se sont penchés sur la situation nationale.

Le Rassemblement patriotique pour le développement (RPD), parti politique de l’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao note un rebond du Covid-19 au Burkina. Le parti « invite les Burkinabè à se faire vacciner avec les nouveaux dispositifs mis en place par les autorités, à observer les gestes barrières et l’hygiène individuelle et collective ».

Face à la situation socio-politique et sécuritaire du Burkina Faso, le RPD est convaincu qu’il ne peut y avoir d’union sacrée sans dialogue inclusif, sincère et franc de la classe politique et tous les acteurs dont le rôle est déterminant dans la marche du pays. « Dans ce sens, l’initiative revient au gouvernement d’abord de renouer les fils des dialogues rompus, d’initier des foras avec les différents acteurs du pays dans le but de parvenir à un consensus minimum de soutien sur les grands enjeux de l’heure. Tant que dans cette période de crise, la gestion des affaires de l’Etat restera perçue comme de la seule responsabilité du pouvoir en place, la situation nationale évoluera difficilement », a indiqué Luc Adolphe Tiao.

Relaxation des personnes jugées

Suite à l’attaque terroriste contre le détachement d’Inata qui a occasionné la mort d’une cinquantaine de gendarmes, des organisations de la société civile ont organisé une marche de protestation dans plusieurs villes du Burkina. Cette marche étant interdite, à Ouagadougou, certains meneurs ont été traduits en justice après avoir été déposés à la maison d’arrêt. « Dans un esprit d’apaisement social politique, le RPD appelle à la relaxation des personnes jugées dans le cadre des manifestations du 27 Novembre. Le RPD invite les autorités à protéger les libertés publiques dont la liberté d’expression, malgré le contexte politique qui peut inciter au tout répressif », a déclaré Luc Adolphe Tiao.

Ce nouveau parti politique dit être conscient que malgré son immense potentiel d’information, les réseaux sociaux peuvent nuire à la démocratie et à la sécurité nationale. « C’est pourquoi, dans le contexte sécuritaire, il faut approfondir la réflexion pour contribuer aux meilleurs usages des supports de la communication numérique, à la préservation de la démocratie et la sécurité au Burkina Faso », a ajouté l’ancien Premier ministre.

En ce qui concerne la nomination de Lassina Zerbo comme Premier ministre et la formation de son gouvernement, le RPD dit prendre note et souhaite du succès « dans ses fonctions dont les Burkinabè attendent des résultats concrets dans les meilleurs délais ».

Créé le 6 novembre 2021 à Ouagadougou, le Rassemblement patriotique pour le développement n’a toujours pas tranché sur son bord politique. « Nous sommes toujours en train de faire notre chemin parce que ce n’est pas une priorité pour nous mettre soit dans la majorité soit dans l’opposition. L’essentiel est que nous existions et que nous puissions affirmer nos positions politiques. L’essentiel pour nous est que le Burkina Faso retrouve la paix », a-t-il insisté.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina : « Nous n’allons pas surfer sur la détresse des (...)
Burkina : « Depuis le 24 janvier 2022, nous avons reculé (...)
100 jours du président Damiba : « La transition n’aura (...)
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève (...)
Succès Masra, leader politique tchadien : « Plus jamais, (...)
Insécurité au Burkina : « Juger le MPSR en l’espace de 100 (...)
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande (...)
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose (...)
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la (...)
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le (...)
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin (...)
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo (...)
Burkina Faso : Le président Damiba s’oppose à un (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Rémunération des ministres au Burkina : Quand la mauvaise (...)
Immersion au sein des forces de défense et de sécurité : (...)
Bobo-Dioulasso : Le président du Faso, Paul-Henri (...)
Libération de Roch Kaboré : Le MPP ne lâche pas le (...)
Burkina/Politique : « Nous ne sommes pas insensibles à (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition "cuisine" (...)
Burkina : « On doit tous revoir nos attitudes des temps (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés