Actualités :: Conférence nationale de la décentralisation : La 7e session ordinaire vise (...)

Le président du Faso, Roch Kaboré, a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de la 7e session ordinaire de la Conférence nationale de la décentralisation (CONAD) ce lundi 15 novembre 2021 à Ouagadougou. Placée sous le thème « Financement des collectivités territoriales : clé de voûte du succès de la décentralisation », la présente session vise notamment l’adoption du Plan d’action quinquennal (PAQ) 2022-2026.

La décentralisation au Burkina Faso connaît d’énormes difficultés au regard de la double crise sécuritaire et sanitaire qui prévalent dans le pays, freinant l’exécution ou l’annulation de certains projets. Mais qu’à cela ne tienne, les autorités restent déterminées à aller jusqu’au bout de leur vision. Pour cela elles ont procédé à l’ouverture de la septième session ordinaire de la CONAD.

Les travaux de cette conférence nationale vont permettre aux différents acteurs concernés de faire une rétrospection des actions menées en vue de tirer les leçons appropriées pour faire du développement local, une réalité. Ils vont également être l’occasion d’adopter le PAQ 2022-2026.

Clément P. Sawadogo, ministre d’Etat, de l’administration territoriale et de la décentralisation

« Votre présence aujourd’hui est un signe d’encouragement, un motif de satisfaction et un gage d’espoir. Car nous savons toute l’attention que vous portez au processus de décentralisation qui demeure l’un des axes majeurs de votre politique de développement », a souligné le ministre en charge de l’administration territoriale et de la décentralisation, Clément P. Sawadogo, saluant la participation du président du Faso à la présente session.

Rappelant les engagements du programme de société de Roch Kaboré qui sont notamment le renforcement du financement des collectivités territoriales et des capacités des acteurs du développement local, le ministre a encouragé les chefs de circonscriptions administratives ainsi que les présidents des conseils des collectivités territoriales à faire preuve d’imagination pour accompagner l’effort du gouvernement dans la lutte contre l’insécurité.

Roch Kaboré, président du Faso

Roch Kaboré a pour sa part invité l’ensemble des acteurs du processus de décentralisation à la prise en compte du développement économique local.
Il a rassuré toutefois que le gouvernement mettra tout en œuvre pour consolider le transfert des ressources et des compétences aux collectivités territoriales en vue de leur fournir les moyens indispensables à l’atteinte des objectifs fixés.

« Plus que jamais, il convient de rappeler que les questions sécuritaires, le renforcement de la cohésion sociale, la mobilisation des ressources doivent être impérativement pris en compte pour garantir la mise en œuvre conséquente des projets de développement au niveau décentralisé », laisse entendre le chef de l’Etat.
Dans ces défis à relever de la décentralisation, le gouvernement bénéficie de l’appui de ses partenaires techniques et financiers (PTF) dont il salue les efforts consentis.

Andreas Michael Pfaffernoschke, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne auprès du Burkina Faso

Ces derniers ont réaffirmé leur volonté de soutenir l’Etat burkinabè à travers la voix de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne auprès du Burkina Faso, Andreas Michael Pfaffernoschke.
« Plus qu’un simple document, le PAQ 2022-2026 doit servir de boussole dans la mise en œuvre de la décentralisation. C’est pourquoi au nom des PTF, j’encourage tous les acteurs en charge de son exécution à s’en approprier tout en renforçant leurs contributions », a-t-il indiqué.

Un aperçu des participants à la 7e session ordinaire de la CONAD

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, a exprimé sa gratitude au président du Faso, pour avoir choisi Ouagadougou pour abriter la 7e session ordinaire de la CONAD et souhaité un bon séjour aux différents participants.
L’ouverture officielle de cette conférence a connu la présence de membres du gouvernement dont le Premier ministre, Christophe Dabiré.

Hamed NANEMA
Lefaso.net
Crédit photos : DCRP/primature

13 ans de démocratisation au Burkina : Un bilan en (...)
Carriérisme à l’université : un mal très profond
Achille Tapsoba : "Nous ne sommes ni les premiers, ni (...)
Le Premier ministre préside l’ouverture officielle du 5e (...)
Assemblée nationale : plus que jamais creuset et (...)
Norbert Zongo et le mouvement "Trop, c’est trop"
Politique nationale : La cigale et la fourmi
Gourvernance démocratique : Pour une participation (...)
Chef de file de l’opposition : Que va faire Gilbert de (...)
Justice burkinabè : Immunité et impunité zéro devant la (...)
Conseil d’Etat : L’Administration invitée à exécuter les (...)
Assemblée nationale : Roch renouvelle sa cour
Assemblée nationale : Le groupe Justice et démocratie (...)
CENI du Kadiogo : "Le boycott, mode de vote de l’ADF-RDA (...)
Mgr Jean-Marie Compaoré : « Je suis à 110% pour (...)
Chef de file de l’opposition : l’ADF/RDA contestée
Démocratie au Burkina : L’opposition se trompe-t-elle de (...)
L’"opposition vraie" : Qui tirera les marrons du feu (...)
Général Kwamé Lougué : "Il n’y a de garage que pour celui (...)
Cyrille Goungounga, député ADF/RDA : "Les boycotteurs (...)
Pour ou contre la peine de mort : Les Ouagalais (...)

Pages : 0 | ... | 11256 | 11277 | 11298 | 11319 | 11340 | 11361 | 11382 | 11403 | 11424 | ... | 11781



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés