Actualités :: Situation sécuritaire au Burkina : L’opposition menace de demander la (...)

La dégradation de la situation sécuritaire a requis la sortie du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), ce mardi 9 novembre 2021 au siège de l’institution.

Face à la dégradation continue de l’atmosphère sécuritaire, l’opposition politique au Burkina donne un mois aux dirigeants pour faire bouger les lignes dans le sens de l’amélioration de la situation. Si dans un mois, ce n’est pas le cas, l’opposition va organiser des mouvements pour demander la démission du président du Faso et de son gouvernement, ont averti les partis de l’opposition.

L’opposition se révolte de constater par exemple qu’une partie du territoire national échappe au contrôle de l’État, alors que Roch Kaboré avait publiquement déclaré qu’il ne cèdera pas un seul centimètre du territoire. Aussi a-t-il nommé un militaire au ministère de la défense, après avoir clamé qu’il ne veut pas de miliaire dans son gouvernement.

Pour les conférenciers, c’est donc le comble d’une improvisation dans la gestion de la situation sécuritaire.

"Le CFOP-BF ne sera jamais complice, ni du président Roch Kaboré ni du gouvernement. Au grand jamais !", souligne Eddie Komboïgo.

Selon Me Gilbert Noël Ouédraogo, la démarche de l’opposition va crescendo. "La dernière fois, nous avons demandé la démission du Premier ministre. Cette fois-ci, nous allons demander la démission du Faso et de son gouvernement. Et la mobilisation ne va pas concerner seulement les partis politiques, même les organisations (civiles, ndlr) et tous ceux qui sont de bonne foi", présente en substance Gilbert Noël Ouédraogo.

O.L
Lefaso.net

Me Gilbert Ouédraogo, président de l’ADF/RDA : « Les (...)
Séminaire gouvernemental : Recadrer le système (...)
A propos de l’article 37 : Le oui franc du PEDB à la (...)
Richard Belemkoabga : Mythomane ou manipulateur (...)
Article 37 de la constitution : "Une démonstration (...)
PDP/PS : Est-ce enfin le départ "du vieux" ?
Situation nationale : Les préoccupations de l’UNDD
Compte rendu du Conseil des ministres du 11/02/2004
Opposition burkinabè : La culture de « l’anti-démocratisme (...)
Affaire PAI : L’épisode de trop
Marie Thérèse Drabo : "La corruption continuera (...)
Violation de l’espace aérien : Que disent les textes (...)
Sécurité aérienne : Un avion de touristes "détourné" sur (...)
Education : la Suède accorde plus de 2 milliards et demi (...)
Politique : Le regain de vitalité de la diplomatie (...)
Burkina-Centrafrique : Le président Bozizé lance un appel (...)
Burkina-Centrafrique : Blaise Compaoré bientôt à Bangui (...)
Le président de Centrafrique à Bobo-Dioulasso : "Je (...)
Bozizé et le « modèle » burkinabé
Respect du patrimoine national : Le médiateur du Faso (...)
Séjour du président Bozizé au Burkina : Des contacts au (...)

Pages : 0 | ... | 11298 | 11319 | 11340 | 11361 | 11382 | 11403 | 11424 | 11445 | 11466 | ... | 11613



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés