Actualités :: Politique : L’UNIR/MPS à l’heure du bilan après le congrès de fusion

Du 30 octobre au 1er novembre 2021, cinq partis politiques et une organisation de la société civile fusionnaient, au cours d’un congrès, pour donner naissance à l’Union pour la renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS). A l’heure du bilan de ce congrès, c’est un satisfecit général qui se dégage au niveau du comité national d’organisation.

Le congrès de fusion qui a débouché sur la mise en place de l’Union pour la renaissance/Mouvement patriotique sankariste (UNIR/MPS) a été un succès. C’est la conviction du comité national d’organisation, qui était face aux hommes et femmes de médias ce 6 novembre 2021. Ils en veulent pour preuve la forte mobilisation des militants venus de divers horizons, que la Maison du peuple n’a pas pu contenir.

« Nous avons dû recourir à la magie des technologies de l’information et de la communication en installant des écrans géants en dehors de la cuvette de la Maison du peuple, pour permettre aux nombreux militants qui n’ont pas pu accéder à la salle, d’être témoins de cet événement », précise Alidou Sanfo, président du comité d’organisation.

Il ajoute que d’autres aspects pratiques tels que l’hébergement et la restauration ont été parfaitement gérés par les sous-commissions, toute chose qui, selon lui, a contribué à enrichir la participation des militants au congrès.

Alidou Sanfo, président du comité national d’organisation.

Les médias, les forces de défense et de sécurité ainsi les différents acteurs ont été remerciés par le comité d’organisation pour leur contribution à la réussite de l’évènement.

La fusion faite, la restructuration se présente comme l’un des premiers chantiers auxquels doit s’attaquer le nouveau parti. Il devra travailler à créer des représentations régionales et provinciales uniques, dans lesquelles vont se retrouver les différents partis qui ont adhéré à l’idée de fusion. C’est restructuré que le parti ira à la conquête des mairies aux élections municipales de 2022.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Région du Centre-est : Seydou Noba désigné pour siéger à (...)
Ministère du genre et de la famille : Salimata Nébié / (...)
Gouvernement de la transition au Burkina : Boukary (...)
Burkina/Ministère de l’Agriculture : Innocent Kiba entend (...)
Ministère des Affaires religieuses et coutumières : (...)
Mines et carrières au Burkina : La réforme de l’exploitation
Ministère en charge de la solidarité nationale : Répondre (...)
Ministère des Transports : Mahamadou Zampaligré prêt à (...)
Burkina/Assemblée législative de la transition : Seydou (...)
Burkina/Ministère du développement industriel, du (...)
Sondage : Quelles appréciations des premiers pas du (...)
Transition au Burkina : « Il faut éviter l’erreur de 2014, (...)
Ministère de la Fonction publique : Bassolma Bazié invite (...)
Ministère de la Justice : Me Barthélémy Kéré compte (...)
Gouvernement Albert Ouédraogo : Retour sur les (...)
Burkina/ Ministère de la Santé et de l’hygiène publique : (...)
Burkina/ Ministère de l’Enseignement supérieur, de la (...)
Installation du ministre de l’éducation : « L’éducation ne (...)
Ministère des Infrastructures et du désenclavement : Le (...)
Burkina : Maminata Traoré /Coulibaly prend les commandes (...)
Burkina/Ministère de l’Administration territoriale : Le (...)

Pages : 0 | ... | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés