Actualités :: Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir ensemble pour le (...)

Plus rien ne va au Mouvement agir ensemble pour le Burkina, parti politique crée en juillet 2019 et ayant investi et porté Kadré Désiré Ouédraogo à la présidentielle de novembre 2020.

C’est ce que laisse voir la vie du parti depuis quelques mois maintenant.
Ce samedi 18 septembre 2021 à Ouagadougou, un groupe, se présentant comme "secrétaires généraux de fait" du parti dans les arrondissements et communes de la province du Kadiogo (Ouagadougou), a animé une conférence de presse pour livrer sa version des faits.

"Nous, responsables d’arrondissements du Mouvement avons été installés et utilisés comme des secrétaires généraux par la direction du parti depuis sa création et curieusement, cette même direction n’a toujours pas validé nos mandats par un acte administratif quelconque, malgré nos interpellations (d’où l’utilisation de la notion de Secrétaires généraux de fait)", explique le porte-parole à la conférence, Seydou Soré.

Il est reproché à la direction politique de s’être livrée à des "querelles intestines" pendant la période de la pré-campagne et de la campagne plutôt que de travailler à l’intérêt général du parti ; de ne dresser aucun bilan des élections (du 22 novembre 2020). Les conférenciers reprochent également au président du parti, Boubacar Diallo, une "gestion privée" du Mouvement agir ensemble pour le Burkina et d’être hostile à toutes initiatives de dénouement de la crise qui secoue le parti. Convaincus que le parti n’a aucun avenir avec le président Boubacar Diallo, les conférenciers exigent la démission de ce dernier et le renouvellement des organes et instances du parti.

Lefaso.net

39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le (...)
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : (...)
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange (...)
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer (...)
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil (...)
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et (...)
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, (...)
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour (...)
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation (...)
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche (...)
Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur
Elections législatives au Sénégal :Kadré Désiré Ouédraogo à (...)
Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine (...)
Burkina : Le mouvement BUTS au chevet d’un pays en quête (...)
Burkina : L’Etat joue au grand prêtre de la réconciliation en
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « J’aimerais que le (...)
Burkina Faso : Blaise Compaoré demande pardon à la (...)
Réconciliation au Burkina : « Blaise Compaoré doit se (...)
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « Ils sont en (...)
Burkina : La mobilisation des intelligences pour le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés