Actualités :: Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions qui permettent aux (...)

Après un mois de congés, le gouvernement burkinabé a repris service ce mercredi 8 septembre 2021. Le président Roch Kaboré, qui dit n’avoir pas eu de congés, indique que l’objet de cette reprise, c’est de s’engager à trouver des solutions qui permettent aux Burkinabè de vivre dans une certaine sérénité

« Je n’ai pas pris de congés, de façon spécifique, parce que vous savez quel est l’état de la situation au mois d’août. Donc, en tant que président du Faso, il m’était impossible de prendre des vacances dans ce contexte-là. Le second problème, c’est qu’évidemment, nous reprenons du service aujourd’hui, et vous savez que les dossiers les plus urgents pour nous concernent un certain nombre de secteurs. D’abord, nous devons recadrer toutes les questions qui concernent les préparations du budget 2022 qu’il nous faut soumettre très bientôt à l’Assemblée nationale. Nous devons ensuite nous atteler à la préparation du Plan national de développement économique et social, deuxième phase, pour que d’ici au mois de novembre, nous puissions le soumettre aux partenaires au développement. Nous devons nous préoccuper également des problèmes quotidiens des Burkinabè, notamment toutes les questions qui concernent la vie chère, les logements sociaux et la terre, qui sont des questions qui font des gorges chaudes, mais dont nous avons la responsabilité de rechercher l’ensemble des solutions », a confié le président du Faso, Roch Kaboré, chef de l’exécutif, président du Conseil des ministres.

Selon le président, toutes les questions qui relèvent de ces préoccupations de prise en charge aux niveaux sanitaire, de l’eau… sont des priorités. « Vous n’êtes pas sans savoir aussi qu’il y a des barrages qui, compte-tenu de la pluviométrie dans la zone qui a été parfois exceptionnelle, ont cédé. Ce sont des préoccupations qui concernent un certain nombre de personnes », soulève M. Kaboré.

« C’est pour dire que l’objet de cette reprise, c’est de nous engager à trouver ensemble des solutions qui permettent aux Burkinabè de vivre dans une certaine sérénité. Nous devons comprendre également que le contexte dans lequel nous sommes est un contexte difficile ; les questions sécuritaires restent des questions prioritaires. Donc, ce sont des questions de réorganisation qui sont en cours au niveau du ministère de la Défense et nous allons nous atteler également à l’ensemble de ces préoccupations qui sont essentielles ; parce que sans la paix, sans la sécurité, toutes les questions de développement deviennent difficiles à résoudre », a soutenu Roch Kaboré.

Le chef du gouvernement, Christophe Dabiré, a, lui, affirmé que son équipe va travailler à faire en sorte que, dans le dernier trimestre de 2021, les grandes réformes du président du Faso annoncées pendant la campagne électorale puissent être engagées.

O.L
Lefaso.net

Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du (...)
CENI : Les 15 commissaires prêteront serment ce 29 (...)
Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 (...)
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de (...)
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une (...)
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment (...)
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des (...)
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le (...)
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes (...)
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes (...)
CENI : Une crise caractéristique d’acteurs politiques qui (...)
Burkina Faso : Concertation sur la réconciliation (...)
Commission électorale nationale indépendante (CENI) du (...)
Jean Luc Mélenchon attendu ce 18 juillet à Ouagadougou
Burkina Faso : Les députés de la Commission défense et (...)
Burkina : L’Opposition non-Affiliée rejette la CENI et le (...)
CENI : Le CFOP-BF gagnerait plutôt à remplacer dans sa (...)
Traités et accords internationaux du Burkina : Des (...)
Réconciliation nationale : Les concertations communales (...)
Démission de militants de l’ADF-RDA : Le parti (...)
CENI : L’opposition politique n’y siégera pas, tant que (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés