Actualités :: Attaque sur l’axe Arbinda-Gorgadji : « Si longue que soit la nuit, le jour (...)

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) déplore ce vendredi 20 août 2021, les nombreuses victimes tombées sur l’axe Arbinda-Gorgadji. Cependant, il félicite non seulement la bravoure des Forces de défense et de sécurité à travers sa riposte de ce mercredi 18 août 2021 qui a permis « d’infliger de lourdes pertes aux terroristes » mais aussi pour toutes les opérations qu’elles mènent sur l’ensemble du territoire national.

La détermination constante du MPP face au terrorisme « Si longue que soit la nuit, le jour finira par se lever et le Burkina Faso triomphera des forces obscurantistes et de leurs mandants. », affirme Simon Compaoré, président du parti MPP.

Il ajoutera que le Burkina devra s’assumer face à l’hydre terroriste pour l’éradiquer de son territoire. « Notre pays va relever le défi sécuritaire qui lui a été imposé avec ses propres forces et ses capacités opérationnelles. Dans cette guerre, le Burkina Faso ne doit compter que sur lui-même pour venir à bout du terrorisme et parvenir à assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire national ainsi qu’à ses populations.. »

Déterminé dans cette lutte contre les forces du mal, le MPP signale que le Burkina ne se résignera pas tant qu’il n’aura pas gagné cette guerre contre l’ennemi. « C’est pourquoi le MPP réaffirme ici que le Burkina Faso ne courbera pas l’échine et se déclare solidaire du président du Faso et du gouvernement dans cette épreuve que le pays subit depuis cinq ans maintenant. », souligne le président du MPP

La persévérance dans les actions entreprises pour relever les défis sécuritaires
Le MPP invite toutefois le gouvernement à persévérer dans les réformes pour optimiser le renseignement et les capacités de riposte tout en développant les initiatives pour une meilleure implication des populations.

« Ensemble, donnons-nous la main en patriotes pour la sauvegarde de notre unité, de notre vivre-ensemble et de l’intégrité du territoire national. » interpelle Simon Compaoré.
Le bilan actuel, selon le MPP,, fait état de 86 personnes tuées dont 65 civils, 15 FDS et 6VDP.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante (...)
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, (...)
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les (...)
Burkina Faso : Des députés veulent apporter leur pierre à (...)
Burkina/Dialogue politique : Majorité et opposition (...)
Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission
Conseil Économique et Social au Burkina : Bonaventure (...)
Projet panier commun d’appui aux processus électoraux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés