Actualités :: Et si nous étions 22 millions de Hugues Fabrice Zango ?

En cette nuit historique du 5 août à 2 heures du matin, lorsque j’ai vu l’élan de solidarité et de patriotisme autour du saut de notre champion, je me suis dit : Et si ?
Et si, nous étions 22 millions de Hugues Fabrice Zango ?
Et si, on était toujours aussi solidaires, sans distinction ethnique, ni religieuse,
Et si, nous poussions avec la même hargne nos dignes filles et fils qui payent de leur sang pour l’intégrité territoriale de notre patrie,

Et si, de jour comme de nuit, les paysans, les activistes, les syndicalistes, les politiques, les religieux, les coutumiers, les salariés, les journalistes, les scolaires, les artistes, les militaires et les paramilitaires,
Chacun dans son élan allait chercher une médaille dans sa tâche pour l’édification de notre Faso ;

Et si nous transformions notre Faso en un vaste jardin olympique où chaque défi relevé représente une médaille pour nous, nos familles et notre communauté.
Oui, nous le pouvons tous, surtout la jeunesse !
Comment ?

Hugues nous enseigne de ne jamais abandonner et de toujours persévérer.
Arrivé en dernière position en phase finale, il a fini sur le podium.
Pas à la première tentative , ni à la deuxième , mais il n’a rien lâcher
Quand bien même les plus pessimistes pointaient le bout du nez
Il faut avoir confiance en nos potentialités et en nos ressources.
Notre situation actuelle ne nous définit pas, le Faso peut encore compter sur ses filles et fils pour relever les défis nationaux et s’imposer sur la scène mondiale dans tous les secteurs.

Pour peu que nous taisions tout ce qui nous divise, comme en cette nuit du 5 août, pour se recentrer sur l’intérêt général.
Hugues a eu sa première médaille, elle n’était pas que pour lui, que pour sa famille mais pour le FASO.
Et toi ? A quand ta médaille ?
Pour le Faso !

Abdoul AZIZ SIRIMA
Ingénieur en génie industriel

Médias : Un abus flagrant de confiance
Kémi Séba : Doit-on réellement l’interdire de territoire (...)
Burkina/Insécurité : Une citoyenne interpelle sur la (...)
Humeur : « Pour la première fois de ma vie, j’ai peur (...)
Côte d’Ivoire : Mort de Amadou Soumahoro, président de (...)
Crise à Béguédo : De la responsabilité collective à la (...)
100 jours du président Damiba : Analyse périscopique
Absence d’alternative politique crédible au Burkina Faso (...)
Drame d’Inata : Le rapport révèle qu’il y avait des vivres (...)
Maison à usage de bureaux pour les enseignants-chercheurs
Point de vue : Qu’est-ce qu’un panafricaniste ?
Réconciliation nationale au Burkina Faso : Si j’étais un (...)
Incivisme : Chaque Nation fabrique ses citoyens, bons, (...)
Sport : Crise du football au Burkina ou conflits des (...)
Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso : (...)
Contre les miracles en politique : Pourquoi pas des (...)
Relations internationales : Relever les défis et bâtir (...)
Mauvais ou Monnaie ? : Le buzz de ces soi-disant (...)
Burkina Faso / Secteur du tabac : Trop d’usines pour un (...)
Tiémoko Meyliet Koné, Vice-président de la République de (...)
Ministère du Genre et de la famille : On ne réinvente pas (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 5061



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés