Actualités :: CDP : L’ex-commissaire à la CENI, Boubakar Bouda rend sa démission

Par lettre signée du 11 août 2021 et adressée au président du parti,
Boubakar Bouda, jusque-là secrétaire national chargé des affaires juridiques et du contentieux, a rendu sa démission du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

"En toute action de l’homme, il faut un moment d’évaluation. C’est pourquoi, j’ai entrepris, depuis un certain temps, la soumission aux questionnements des finalités, des moyens et des méthodes d’action du groupe socio-politique auquel j’appartiens et dont je m’honore d’avoir servi avec la plus insoupçonnable des convictions. De ces questionnements, je conclus que la convocation permanente des hauteurs et d’une capacité novatrice dans l’approche du parti sur les enjeux internes et externes, nationaux et internationaux doit constituer un impératif. Malheureusement, l’appréhension actuelle de cet impératif est de nature à atteindre même les convictions les plus cimentées. En conséquence de quoi, en sus de diverses autres considérations, vous me voyez dans l’obligation de revisiter mon engagement politique au sein du CDP. C’est pourquoi, je viens très respectueusement à vous par la présente, pour vous notifier ma démission....du Congrès pour la démocratie et le progrès", lit-on dans la lettre.

Ancien membre du Conseil national de la transition (CNT) et ancien commissaire (2016-2021) de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Boubakar Bouda occupait le poste de secrétaire national chargé des affaires juridiques et du contentieux du CDP, poste qu’il exerçait depuis le dernier congrès du parti en mai 2018. Avant son entrée à la CENI, M. Bouda était également connu à travers les plateaux des débats politiques, par lesquels il a longtemps défendu les causes et la vision du parti.

Contactées par téléphone, des sources de la direction politique nationale du CDP confirment la démission. Cependant déplorent-elles que ce soit après avoir échoué à se faire reconduire comme commissaire à la CENI qu’il décide de claquer la porte. "Il s’attendait à être reconduit à la CENI, oubliant quand même qu’il n’est pas le seul cadre du parti, il faut aussi permettre à d’autres de faire l’expérience. A ton tour, les autres ont œuvré pour que tu sois d’abord au CNT, puis à la CENI. Aujourd’hui qu’on ne t’a pas reconduit, tu refuses de soutenir les autres, comme si tu étais le seul. Ce n’est pas intéressant", a expliqué ce contact de la direction politique du parti.

Ce départ intervient quelques semaines après la démission du groupe de l’ancien ministre de la sécurité de Blaise Compaoré, Jérôme Bougouma, suivie de son adhésion au parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Bien avant eux, c’est l’ancien député (2015-2020), Dr Alfred Sanou qui enfourchait la même trompette.
Depuis son dernier Congrès en mai 2018, le CDP enregistre le départ de certains de ses cadres, les uns aussi connus et influents que les autres. Dans le lot des partants, certains ont ouvertement décrié la gestion du président du parti, Eddie Komboïgo.

O.L

Lefaso.net

Situation politique au Burkina : L’UNIR/MPS invite au (...)
Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon (...)
Burkina Faso : Des tirs nourris entendus au camp (...)
Burkina : Yéli Monique Kam lance le « rassemblement des (...)
Burkina/Situation nationale : Le message de Yéli Monique (...)
Burkina/Pouvoir Kaboré : « Une gouvernance calamiteuse et (...)
Burkina/Politique : Le PDP/PS demande la démission du (...)
Appel à la démission de Roch Kaboré : « Il doit les laisser (...)
Burkina / Nayala : Le Premier ministre Lassina Zerbo (...)
Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le (...)
Promotion immobilière au Burkina : 105 projets sur 400 (...)
Burkina : « Si on n’organise pas les municipales, on va (...)
Grippe aviaire au Burkina : 42 foyers confirmés dans (...)
Vie politique burkinabè : Une majorité présidentielle qui (...)
Session budgétaire exercice 2022 : Le groupe parlementaire
Situation socio-politique au Mali : La COPA-BF invite (...)
Embargo de la CEDEAO : L’APP/Burkindi appelle tous les (...)
Burkina : Le Dialogue politique recommande le report (...)
Pour le retour à la paix au Burkina, la majorité (...)
Burkina : La majorité présidentielle surprise de l’appel (...)
Sanctions de l’UEMOA et de la CEDEAO contre le Mali : Le (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés