Actualités :: 5 août 2021 : Koudougou redonne une belle vue à la place Maurice (...)

En cette veille de la célébration de la proclamation de l’indépendance, 5 août 1960, Koudougou a entrepris de nettoyer l’espace de la statue de Maurice Yaméogo, premier président de la Haute-Volta devenue Burkina Faso. Comme un seul homme, elle s’est mobilisée ce mercredi 4 août 2021, sur initiative de Naaba Saaga 1er, chef d’Issouka, pour désherber et redonner une belle vue à cette place symbolique.

Il était 17h30 ce mercredi 4 août 2021 lorsque nous rejoignons la place Maurice Yaméogo de Koudougou. Armés de machettes, de dabas et de balais, grande a été notre surprise de voir le chef d’Issouka à la tête d’un groupe d’hommes et de femmes du quartier en train de nettoyer la place Maurice Yaméogo. « Koudougou est fière de Maurice Yaméogo et nous devons tout faire pour que la place Maurice Yaméogo soit une référence à Koudougou. Nous ne voulons pas que l’on vienne trouver la place de Maurice demain 5 août au milieu d’une broussaille. Il n’est pas né ainsi, et il est en plus celui qui a proclamé l’indépendance », a situé le Naaba d’Issouka, le contexte de cette activité de salubrité.

Naaba Saaga 1er, chef d’Issouka : « Je rêve de voir un jour les élèves et les étudiants faire des visites régulières à la place Maurice Yaméogo et s’informer sur son histoire »

Sans répit, jeunes et femmes du quartier ainsi que ceux de la haute intensité de main d’œuvre de la mairie ne se sont pas fait prier pour mettre la main à la pâte. « Je suis très content que la mairie, les jeunes et les femmes se sont joints très rapidement à nous pour nettoyer cette place », s’est réjoui le chef d’Issouka avant de formuler ce vœu : « Je souhaiterai que la place Maurice Yaméogo soit une référence pour Koudougou, d’autant plus que la nationale 14 en construction est en train d’être ouverte ; cela donnera une belle vue à l’entrée de la ville. »

Les femmes du quartier se joignent à l’équipe de nettoyage

A entendre Naaba Saga 1er, l’idée de nettoyer l’espace Maurice Yaméogo n’est pas uniquement à cause du 5 août, mais c’est aussi pour faire de cet espace une zone de référence et de tourisme. Car, dit-il : « On avait pensé à le faire bien avant, mais le 5 août nous a encore revigorés. Mon souhait est que l’on puisse par la suite paver la place autour de sa statue grâce au soutien des bonnes volontés et de la mairie. Je rêve de voir un jour les élèves et les étudiants faire des visites régulières à la place Maurice Yaméogo et s’informer sur son histoire ».

Opération « mana-mana » de l’espace Maurice Yaméogo

La commune de Koudougou est également disposée à accompagner cette initiative du Naaba. Emmanuel Yaméogo, directeur de l’action sociale de la mairie, apprécie l’initiative du chef tout en rappelant que la mairie avait dès les débuts commis un agent pour l’entretien de la place Maurice Yaméogo mais qui est resté sans suite. Cependant, il précise que l’idée de remettre tout à neuf par le chef a été bien accueillie par son patron qui a vite mobilisé les agents de la haute intensité de main d’œuvre (HIMO) et commis un calligraphe pour reprendre la peinture de la statue ainsi que de l’espace. « Nous sommes fiers d’être Koudougoulais, et même étant en déplacement, le maire a instruit pour que dès demain 5 août, tout soit mis en œuvre pour redorer le blason de l’espace Maurice Yaméogo », a-t-il conclu.

La place Maurice Yameogo nettoyée proprement

Le constat était palpable après 1h de travai. On pouvait à peine reconnaitre la place Maurice Yaméogo. Tout est redevenu comme à la date de son inauguration le 8 décembre 2012 lors des festivités du 52e anniversaire de l’indépendance du Burkina. On peut à nouveau revoir la statue de l’homme en costume avec ses lunettes, tenant dans les mains la déclaration d’indépendance lue au peuple burkinabè le 5 août 1960.

Prince Omar
Lefaso.net

Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante (...)
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, (...)
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les (...)
Burkina Faso : Des députés veulent apporter leur pierre à (...)
Burkina/Dialogue politique : Majorité et opposition (...)
Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission
Conseil Économique et Social au Burkina : Bonaventure (...)
Projet panier commun d’appui aux processus électoraux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés