Actualités :: Millénium Challenge Accompt 2 : Le comité de surveillance en séance de travail (...)

Le Premier ministre Christophe Dabiré a reçu ce mercredi 14 juillet 2021, pour une séance de travail, le président du comité d’orientation et de surveillance du deuxième programme du Millénium challenge des Etats Unis d’Amérique. Les travaux ont porté sur la gouvernance, l’organisation et le recrutement du directeur général du Millénium challenge et de ses collaborateurs.

Le Burkina Faso bénéficie une seconde fois du programme de développement américain, Millénium challenge. Pour ce deuxième programme, le gouvernement burkinabè profitera de plus de 250 milliards de francs CFA. Il a choisi d’axer cet investissement sur l’énergie. Ce mercredi 14 juillet 2021, le comité d’orientation et de surveillance du programme, conduit par Mamady Sanon, était chez le Premier ministre Christophe Dabiré pour une séance de travail.

Deuxième du genre, cette réunion du conseil, d’après le président dudit comité, a porté essentiellement sur le management, l’organisation, le recrutement et la gouvernance. « Nous avons déjà engagé un recrutement d’un directeur général avec cinq de ses principaux collaborateurs. Après cela, il y aura le recrutement des collaborateurs de la direction générale du MC Burkina Faso », a-t-il informé.

Cette réunion, selon Mamady Sanon, a concerné l’organigramme, les attributions et les rémunérations des personnes qui travailleront pour le Millénium

Cette rencontre, a-t-il dit, a aussi concerné l’organigramme, les attributions et les rémunérations de toutes les personnes qui auront la « chance » et le « bonheur » de travailler pour le Millénium challenge. « C’est une réunion très importante car c’est le début de tout », a laissé entendre le président du comité d’orientation et de surveillance.

A en croire, M. Sanon, ce programme concerne l’énergie solaire, le transport et le stockage de l’énergie, car elle est la base de tout développement. Pour cela, la direction générale qui sera installée, travaillera avec le ministère en charge de l’Énergie à travers la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL), l’Agence nationale de régulation du secteur de l’énergie (ARSE). Il s’agit aussi, a-t-il précisé, de renforcer les capacités des acteurs, de produire l’énergie en qualité et en quantité, et de pouvoir la stocker. « A long terme, on ne devrait plus connaître de délestages, de coupures et plus de baisse de rendement dans les différentes unités de production et même dans les ateliers », a-t-il déclaré.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Le président Compaoré en visite en France et en Italie (...)
Manifestations de commerçants : "conspiration" pour le (...)
Rood Woko : Le maire rassure, "Rood Woko n’est pas (...)
Destructions des biens publics et privés : Qui arme ces (...)
Affaire Marché Rood woko : Le ministre de la Sécurité met (...)
Me Gilbert Ouédraogo, président de l’ADF/RDA : « Les (...)
Séminaire gouvernemental : Recadrer le système (...)
A propos de l’article 37 : Le oui franc du PEDB à la (...)
Richard Belemkoabga : Mythomane ou manipulateur (...)
Article 37 de la constitution : "Une démonstration (...)
PDP/PS : Est-ce enfin le départ "du vieux" ?
Situation nationale : Les préoccupations de l’UNDD
Compte rendu du Conseil des ministres du 11/02/2004
Opposition burkinabè : La culture de « l’anti-démocratisme (...)
Affaire PAI : L’épisode de trop
Marie Thérèse Drabo : "La corruption continuera (...)
Violation de l’espace aérien : Que disent les textes (...)
Sécurité aérienne : Un avion de touristes "détourné" sur (...)
Education : la Suède accorde plus de 2 milliards et demi (...)
Politique : Le regain de vitalité de la diplomatie (...)
Burkina-Centrafrique : Le président Bozizé lance un appel (...)

Pages : 0 | ... | 11298 | 11319 | 11340 | 11361 | 11382 | 11403 | 11424 | 11445 | 11466 | ... | 11634



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés