Actualités :: Parti pour la renaissance nationale (PAREN) : Le bureau provincial (...)

Le Parti pour la renaissance nationale a installé le samedi 10 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso, son bureau provincial provisoire du Houet. Il est fort de 15 membres. Ils ont pour mission de représenter le parti dans cette partie du Burkina et de véhiculer ses idées. C’est le président du PAREN, Abdoul Karim Sango, qui a présidé la cérémonie.

Blaise Yé, c’est cet homme qui est chargé de conduire désormais les destinées du PAREN dans la province du Houet. Il a été désigné le samedi 10 juillet au cours d’une rencontre initiée à cet effet.

Le bureau provincial provisoire qui compte 15 membres doit travailler pour que le parti soit présent dans la province. C’est une mission que Blaise Yé et ses camarades se sont engagés à accomplir sans relâche. Le nouveau responsable provincial a remercié les premiers responsables du PAREN ainsi que ses camarades pour la confiance placée en lui. Il s’est engagé à défendre résolument les idéaux du parti.

C’est le président du parti, Abdoul Karim Sango, qui présidé la cérémonie d’installation du nouveau bureau. Il a profité de l’occasion pour enseigner la doctrine politique du PAREN. Il a indiqué qu’il est bâti sur la nécessité de faire un recours aux valeurs endogènes au plan culturel pour amorcer le développement Burkina Faso.

Les participants à la rencontre

Abdoul Karim Sango a aussi annoncé la grande conférence du PAREN qui aura lieu le 12 août 2021. Les échanges porteront selon lui sur le financement endogène du développement. « Un plan de formation sera établi pour capaciter tous les responsables du parti partout où ils se trouvent. Ceci, pour leur permettre d’apporter la bonne nouvelle de la renaissance culturelle aux différentes populations du Burkina », a-t-il rélévé.

Abdoul Karim Sango a également invité les militants à se départir des schémas de facilité. « Seules les idées peuvent développer le Burkina », croit-il savoir. Le président du PAREN n’a pas manqué d’exposer sur la proposition de réforme du système démocratique burkinabè qui devait à terme permettre d’organiser des élections moins coûteuses. Pour lui, cela pourrait permettre de disposer de plus de ressources pour faire face aux réelles préoccupations des populations. Il a poursuivi en indiquant : « L’agriculture devrait être modernisée en mettant à la disposition de chaque village un tracteur géré dans le cadre des coopératives ».

Blaise Yé, le chef provincial du Houet du PAREN

La question de l’industrialisation n’a pas été occultée. L’enseignant de Droit a proposé la mobilisation des ressources internes par le biais de l’actionnariat populaire en vue de l’exploitation de l’or au profit du peuple. « La Constitution dispose que les richesses nationales appartiennent au peuple et doivent être exploitées à son seul profit. Il n’est pas normal de continuer de laisser les mines exclusivement aux mains des sociétés étrangères », a-t-il tranché.

Synthèse Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net


Les membres du bureau provincial provisoire

Chef de province : YE Blaise
Responsable à l’organisation : NABALOUM Blaise
DOLY Simplice
Mobilisation : KIENOU Souleymane
Mobilisation adjoint : NOMBRE Omar
Communication : YAMEOGO Arnaud
PANPANI Prosper
Responsables des femmes et son adjointe :
Sanou Aicha
YAMEOGO Diane
Trésorière : DOUMBIA Bintou
Chargés des étudiants : Conombo Faical
Trésorière : OUATTARA Suzanne
Chargés des élèves : Zongo Issouf
Coulibaly Abdoulaye
Secteur informel : COULIBALY Guillaume

Compte-rendu du Conseil des Ministres du mercredi 21 (...)
Blaise Compaoré à Cotonou et à Paris
PROCES : "Une sirène d’alarme"
"Désormais, l’Afrique dressera son agenda", dixit Alpha (...)
"L’objectivité n’est pas la vertu première des politiciens"
Présidentielle 2005 : Prêts à vendre du sable pour (...)
Sankaristes : "Nongma rejeté par les siens"
Après le verdict : L’ambiance au foyer FFS
Procès : 20 ans ferme requis contre le capitaine (...)
Procès : Les plaidoiries ont commencé hier
Me Marcellin Somé, avocat de Babou Naon : " On en veut à (...)
Au palais de justice : Comme dans un jeu vidéo
Procès : L’Etat demande un franc symbolique
Procès : Dieu, la Bible et le complot
Réactions d’avocats et de magistrats
Les gendarmes veillent sur le déballage
Procès : Le général nie en bloc et réclame sa "ration"
Me Benoît Sawadogo : "Les coups d’Etat chassent les (...)
PROCES : Le Général Kouamé Lougué parle
Procès des présumés putschistes : Le général a parlé
Procès : Quand le projet d’infiltration est infiltré

Pages : 0 | ... | 10920 | 10941 | 10962 | 10983 | 11004 | 11025 | 11046 | 11067 | 11088 | ... | 11361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés