Actualités :: Burkina/Situation nationale : La majorité présidentielle invite les acteurs (...)

Les récentes mesures prises par le président du Faso en réponse à la situation sécuritaire, l’ "attitude de l’opposition politique face aux questions d’intérêt national" et l’avenir du dialogue politique initié par le président du Faso sont les sujets d’actualité autour desquels, l’Alliance des partis et formations politiques de la Majorité présidentielle (APMP) s’est prononcée ce jeudi 8 juillet 2021 à Ouagadougou.

Cette sortie, aux allures d’appel à toutes les composantes du Burkina à l’union sacrée face aux défis de l’heure, a été une occasion pour les responsables de cette organisation politique de réaffirmer leur soutien au président du Faso et à son gouvernement.

C’est en cela que les conférenciers ont salué le dernier remaniement ministériel qui place le président du Faso, lui-même, au premier rang de la lutte contre le terrorisme (le président occupe le poste de ministre de la défense). Ils l’ont exhorté à la poursuite de la lutte contre l’insécurité et pour le retour de la quiétude pour l’ensemble des Burkinabè.

Parlant de l’opposition politique et ses activités, l’APMP s’est dit stupéfaite de constater son retrait du dialogue politique national, suivi d’un appel à des manifestations dans les 45 provinces du pays. "Ce jeu trouble du CFOP (Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso) nous laisse interrogatifs sur sa réelle volonté de participer à la discussion, si celle-ci ne devrait pas lui servir d’occasion à une agitation politicienne", déclarent les conférenciers, s’appuyant sur l’appel du président du Faso à surseoir aux manifestations.

Prenant prétexte de la situation sécuritaire, l’APMP invite donc l’ensemble de la classe politique, en particulier celle de l’opposition politique, à faire preuve de discernement et savoir raison garder afin de préserver l’esprit républicain qui a toujours été une des valeurs fondamentales "enviées par beaucoup de pays et qui incarnent le pays".

Lefaso.net

"Les résidus des terroristes seront exterminés, Inch (...)
Sommet extraordinaire de l’UA sur l’emploi : "Prendre (...)
Citoyenneté au Burkina : La locomotive en panne
REN-LAC : combattre la corruption politique
Gilbert Ouedraogo : "Je ne sais pas faire de l’agitation,
L’Opposition et son chef de file
Chef de file de l’opposition : déclaration de la (...)
Union internationale des magistrats : Pour une avancée (...)
Laurent Bado : un intellectuel égaré en politique
Politique nationale : Hermann Yaméogo et les écrits (...)
L’Avocat a trouvé son Maître
Politique nationale : La mue de Roch Marc Christian (...)
Forces armées nationales : L’instruction civique entre (...)
AJCBC : « Blaise est ce qu’il y a de meilleur pour (...)
Burkina -Tchad : ouverture prochaine d’une ambassade à (...)
Gilbert Ouédraogo : « Je ferai de larges concertations (...)
Laurent Bado : "Le système éducatif burkinabè est (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du 9/06/2004
Monique Ilboudo, ministre de la Promotion des droits (...)
Eglise burkinabè : La petite phrase de trop ?
Roch Marc Christian Kaboré : "Il n’y a aucun problème (...)

Pages : 0 | ... | 11214 | 11235 | 11256 | 11277 | 11298 | 11319 | 11340 | 11361 | 11382 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés