Actualités :: Politique : Louis Armand Ouali et Zéphirin Diabré scellent leur (...)

Dans l’après-midi du 30 juin 2021, Louis Armand Ouali est venu solliciter le pardon du président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, pour les termes blessants dans ses écrits de même que pour ses propos discourtois à son endroit.

Zéphirin Diabré a accepté ses excuses et à son tour s’est excusé pour avoir également réagit parfois de manière dure à l’endroit de M. Ouali. Et pour sceller leur réconciliation, les deux hommes se sont serrés la main.

Depuis juillet 2018, Louis Armand Ouali est Conseiller spécial du président du Faso, chargé des affaires politiques et diplomatiques. Alors qu’il était membre de l’UPC, il avait connu une série de démêlés avec ce parti.

En 2010, le Conseil constitutionnel s’était appuyé sur la loi sur le nomadisme politique pour le déchoir de son mandat de député. Pour les sages en effet, il s’était fait élire sur la liste du Rassemblement pour le développement du Burkina (RDB) de la province du Poni, alors qu’il était le secrétaire général adjoint chargé des affaires politiques de l’UPC.

En 2016, « pour avoir critiqué publiquement la décision du parti de ne pas rejoindre la majorité présidentielle », Louis Armand Ouali a été exclu de l’UPC qui lui reprochait notamment d’avoir tenu des propos au vitriol dans des écrits publiés dans la presse.

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Les deux hommes sont à nouveau réunis dans le même camp : Louis Armand Ouali est conseiller du chef de l’Etat et Zéphirin Diabré, ministre en Charge de la Réconciliation nationale.

Lefaso.net

Conseil économique et social : nouvelle présidence, (...)
Tentative présumée de putsch : le lieutenant Minoungou (...)
VIE DES PARTIS : l’UDPI après Dongo Longo
Tentative de coup d’Etat : Le MBDHP a rendu visite au (...)
Cérémonie d’investiture du président du CES du Burkina
Rencontre des anciens et nouveaux parlementaires : pour (...)
De la Haute-Volta au Burkina : les parlementaires (...)
Tentative présumée de putsch : Le MBDHP satisafit des (...)
Pot-pourri
L’ambassadeur de France au Conseil d’Etat
Arrestation de Norbert Tiendrébéogo : "La couleuvre est (...)
Tentative présumée de putsch : "Ce que j’ai vu et entendu (...)
Bonne gouvernance : échange d’expériences démocratiques en (...)
Déclaration : la situation nationale toujours préoccupante
Tentative de coup d’Etat : les organisations des droits (...)
Drame de la retraite au flambeau : le Chef d’Etat-major (...)
Bado Laurent, député : "Je suis allé en politique pour que (...)
Tentative de déstabilisation : le MBDHP exige de voir (...)
Tentative de coup d’Etat : à propos de la garde-à-vue des (...)
Déclaration du CDP : Halte à la tentative de désinformation
Droits humains au Burkina Faso : le MBDHP fait l’état (...)

Pages : 0 | ... | 11067 | 11088 | 11109 | 11130 | 11151 | 11172 | 11193 | 11214 | 11235 | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés