Actualités :: Décès d’Assimi Kouanda : Le Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré pleure (...)

Ceci est un écrit du Mouvement pour le retour de Blaise Compaoré relatif au décès d’Assimi Kouanda. Le Mouvement pleure la perte d’un « vrai bosseur » et déplore également le fait « qu’il n’y a aucune déclaration et ou présentation de condoléances officielle pour ce grand monsieur de la part du président du Faso, Excellence Roch Kaboré et son gouvernement… »

C’est avec une grande consternation que nous avons appris le décès de Assimi Kouanda en terre ivoirienne où il s’était exilé depuis 2014. Monsieur Assimi Kouanda était un bosseur au sens vrai. Il a contribué à l’édification du Burkina Faso. Il fut Ministres d’Etat, Directeur de Cabinet du Président Blaise Compaoré, Secrétaire Exécutif National et Président du Bureau Politique National du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Chercheur de son état, islamologue et enseignant dans des Universités, il a vécu utile aussi bien pour les Burkinabè que pour le reste du monde.

C’est vraiment dommage, cruel et inhumain de constater jusqu’à ce jour qu’il n’y a aucune déclaration et ou présentation de condoléances officielle pour ce grand monsieur de la part du président du Faso Excellente Roch Kaboré et son gouvernement qui étaient des meilleurs copains et camarades politiques de plus de 30 années.

Il faut noter que nous avons enregistré monsieur Assimi Kouanda parmi les exilés politiques qui vivaient aux côtés du Président Blaise Compaoré.

Par ces mots, je viens au nom de notre association le MPRBC et au mien propre, présenter nos condoléances les plus attristées à ses familles biologique, politique au Président Blaise Compaoré et au peuple Burkinabè. Puisse son âme reposer en paix.

Justice - Equité - Paix

Ouagadougou, le 02 juin 2021

Le Coordonnateur National
Mamadou Abdel Kader TRAORÉ

Burkina/Rencontre Etat-ONG-AD et fondations : L’équation (...)
Burkina/politique : Des militants du "Mouvement agir (...)
Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao (...)
Assemblée nationale du Burkina Faso : Une nouvelle (...)
Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non (...)
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions (...)
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide (...)
Burkina / Politique : L’AJIR, un rêve éphémère, un espoir (...)
« L’AUTRE Burkina/PSR » : Le Burkina un pays en crise, un (...)
Burkina/Politique : Les Forces progressistes en (...)
Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », (...)
PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une (...)
Renforcement de la « Grande Gauche » : la Convergence (...)
Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11235


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés