Actualités :: Burkina Faso : Le groupe parlementaire RDJ invite le gouvernement au (...)

Le groupe parlementaire Rassemblement pour la démocratie et la justice (RDJ) invite le gouvernement burkinabè à dialoguer avec les opposants aux réformes du système éducatif afin de pouvoir sauver l’année scolaire en cours. C’était à l’occasion du bilan de sa participation à la première session parlementaire présenté à la presse ce mercredi 2 juin 2021 au sein de l’Assemblée nationale.

Ces temps-ci, l’actualité au Burkina a été marquée par de nombreuses manifestations dans plusieurs localités du pays, engendrant des dommages de diverses formes au point de menacer même l’année scolaire en cours. Face à cela, le Rassemblement pour la démocratie et la justice (RDJ) appelle les autorités au dialogue.

Halidou Sanfo, président du groupe parlementaire RDJ : « Nous invitons le gouvernement à user des moyens de dialogue, de concertation pour dénouer la crise et permettre de sauver l’année scolaire. »

« L’on observe des revendications dans beaucoup de secteurs d’activités au moment où les ressources de l’Etat sont confrontées à plusieurs défis. Pendant que nous cherchons des solutions à ces problèmes, le pays connait ces derniers temps des remous scolaires. Les organisations scolaires se dressent contre des réformes du système éducatif engagées par le gouvernement […] Nous regrettons que cette situation ait entraîné des dégâts matériels et humains avec malheureusement des pertes en vies humaines », déplore Halidou Sanfo, président du groupe parlementaire RDJ.

Les journalistes présents à la conférence de presse du groupe parlementaire RDJ

Il suggère à la suite à l’Exécutif, « le dialogue » comme plan de sortie de crise. « Nous invitons le gouvernement à user des moyens de dialogue, de concertation pour dénouer la crise et permettre de sauver l’année scolaire. »
Sur la question sécuritaire, le groupe parlementaire RDJ appelle les autorités à intensifier les actions déjà entreprises en vue de répondre aux attentes des populations affectées chaque jour par des déplacements massifs.
Par ailleurs, les députés membres du groupe parlementaire RDJ se disent fiers d’appartenir à la majorité présidentielle afin d’accompagner les actions du chef de l’Etat, Roch Kaboré pour un « Burkina Faso de paix ».

Le groupe parlementaire RDJ se compose de vingt et un (21) députés provenant de neuf (9) partis politiques, à savoir APR-Tilgre, le CNP, le CPS-G3, le MBF, le PDC, le PDS, le PUR, le RPI et l’UNIR/PS.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Présidence de la CENI : Newton Ahmed Barry passe la main (...)
Assemblée nationale du Burkina : Le Comité de rédaction (...)
Burkina/vie politique : L’ancien leader estudiantin, (...)
CENI du Burkina Faso : Qui est Elysé Ouédraogo, le (...)
Burkina Faso : Des hôtes de marque chez le président Roch (...)
Burkina : Le paysage politique va enregistrer, ce (...)
Présidence de la CENI : La solution qui vient de (...)
CENI : Le magistrat Élisée Ouédraogo élu président
CENI : La solution du président du Faso
CENI : Les quinze commissaires ont prêté serment
Crise à la CENI : Idrissa Nogo fustige l’opposition, (...)
Dialogue national inclusif au Tchad : Les Tchadiens du (...)
CENI : Les 15 commissaires prêteront serment ce 29 (...)
Burkina Faso : Les élections de 2020 ont coûté 21 (...)
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de (...)
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une (...)
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment (...)
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des (...)
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le (...)
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes (...)
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11151


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés