Actualités :: Réconciliation nationale : Les acteurs régionaux en séance de formation sur le (...)

Le ministre d’État, ministre en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré et le Programme des Nations-unies pour le développement (PUND) à travers son programme de cohésion sociale, sécurité et État de droit ( CoSED) ont présidé le lundi 31 mai 2021 à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est, un atelier de renforcement des capacités des autorités déconcentrées, décentralisées et points focaux communaux sur le processus d’élaboration de la stratégie de réconciliation nationale et du pacte du vivre-ensemble. Cette rencontre a regroupé des participants venus de trois régions à savoir l’Est, le Centre-Est et le Centre-Sud.

Deux exposés ont été présentés aux participants de cet atelier, dont l’objectif visé est de renforcer les capacités des autorités déconcentrées décentralisées, locales (gouverneurs, hauts-commissaires, préfets, présidents des conseils régionaux et maires), sur la vision de réconciliation et du pacte de vivre-ensemble du président du Faso, et la formation sur les outils de collecte des données en vue de l’élaboration du référentiel de réconciliation nationale.

Les participants

Pour le représentant résident du PNUD au Burkina, Mathieu CIOWELA, la collaboration entre le PNUD et le ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale trouve son soubassement dans la volonté commune de répondre aux aspirations profondes et légitimes de réconciliation des Burkinabè.

Le représentant résident du PNUD au Burkina, Mathieu CIOWELA

Selon Mathieu CIOWELA, ses attentes à cette formation sont que les participants puissent être informés de l’intérêt et des étapes du processus de réconciliation et de l’élaboration de la stratégie nationale de réconciliation et du pacte du vivre-ensemble.

Le ministre d’État, ministre en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré

Pour le ministre d’État, ministre en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, Zéphirin Diabré, l’objectif recherché est d’inviter l’ensemble des élus locaux à l’organisation des concertations communales pour permettre à la population et aux maires des communes de s’asseoir et de parler des questions de réconciliation nationale, de former les points focaux sur les outils de collecte des données qui sont primordiales pour la prise en compte de tous les besoins de réconciliation entre les fils et filles du Burkina Faso.

Photo de famille

Ben Benito BONKOUNGOU
Lefaso.net

Promotion immobilière au Burkina : 105 projets sur 400 (...)
Burkina : « Si on n’organise pas les municipales, on va (...)
Grippe aviaire au Burkina : 42 foyers confirmés dans (...)
Vie politique burkinabè : Une majorité présidentielle qui (...)
Session budgétaire exercice 2022 : Le groupe parlementaire
Situation socio-politique au Mali : La COPA-BF invite (...)
Embargo de la CEDEAO : L’APP/Burkindi appelle tous les (...)
Burkina : Le Dialogue politique recommande le report (...)
Pour le retour à la paix au Burkina, la majorité (...)
Burkina : La majorité présidentielle surprise de l’appel (...)
Sanctions de l’UEMOA et de la CEDEAO contre le Mali : Le (...)
Terrorisme au Burkina : Le député Amadou Diemdoda Dicko (...)
Déclaration de politique générale de Lassina Zerbo : « (...)
Burkina/Gouvernance sociale : De la préoccupation du (...)
Crise sécuritaire : L’opposition annonce des rencontres (...)
Croix-Rouge burkinabè : Mise en garde contre des (...)
Burkina/Assemblée nationale : La déclaration de la (...)
Burkina/Crise au CDP : Matinée de cours d’histoire (...)
2021 au Burkina : Une saison politique marquée par (...)
2022 au Burkina : Le président Roch Kaboré priorise le (...)
Dr Ablassé Ouédraogo, Le Faso autrement : « Nous exhortons (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés