Actualités :: 100 jours de gouvernance du président Roch Kaboré : Le NTD exprime sa (...)

Le président du Faso, Roch Kaboré, vient de boucler les cent jours de gouvernance de son deuxième mandat. Le Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD), troisième force politique burkinabè, qui a contribué à sa réélection, se dit satisfait de ses cent jours de gestion du pouvoir. C’était lors de sa conférence provinciale du Houet tenue ce dimanche 23 mai 2021 à Bobo-Dioulasso.

Pour le président dudit parti, Vincent Dabilgou, ces cent jours montrent clairement que le président Roch Kaboré est dans la ligne des dix chantiers qu’il a prévus pour un Burkina Faso stable et prospère. « Nous réaffirmons que cette vision est juste et pertinente pour le développement durable dans notre pays », a-t-il laissé entendre.

Le NTD a par ailleurs exprimé son engagement sans réserve, pour la sécurité nationale et la lutte contre le terrorisme. Ainsi, au cours de cette rencontre, Vincent Dabilgou a d’abord salué les victoires engrangées par les forces de défense et de sécurité, la poursuite de l’implication forte des volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) ainsi que l’amélioration de leurs équipements. Il a aussi salué les actions humanitaires engagées pour soulager les souffrances des personnes déplacées internes et des personnes vulnérables.

Cependant, le président du parti estime que ce combat contre l’insécurité ne peut se gagner sans une implication forte de la population dans toutes ses composantes. C’est pourquoi, à travers la voix de son président, le NTD appelle les populations à collaborer avec les FDS pour la construction de la paix au Burkina Faso. « Le NTD invite le gouvernement à accélérer dans cette lutte contre le terrorisme, la levée des facteurs de vulnérabilité par la mise en œuvre des programmes sociaux adaptés », a lancé Vincent Dabilgou.

Selon lui, la réconciliation nationale est une exigence pour consolider l’unité et la cohésion nationales afin que le peuple burkinabè, dans la concorde, puisse s’attaquer aux chantiers de développement. Cette réconciliation, dit-il, doit se faire dans le respect du triptyque vérité, justice et réconciliation. Autres points abordés par le parti NTD, il s’agit de la question de la relance économique. « Dans un contexte mondial de crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, notre pays a payé de lourds tributs. C’est pourquoi, il est plus que nécessaire la poursuite de la mobilisation des ressources pour la relance économique et accroître les investissements qui contribuent à améliorer le capital humain », a dit le président du parti. Toutefois, il reste convaincu que la vision du président Roch Kaboré permettra de faire avancer le Burkina Faso et de résoudre les multiples problèmes auxquels le pays est confronté.

Le NTD apporte son soutien au gouvernement pour les nouvelles réformes éducatives

Le monde scolaire traverse, depuis quelques temps, une crise due à la décision du gouvernement d’apporter des innovations majeures sur l’organisation des examens de fin année. Le président Dabilgou a tenu a apporté le soutien de son parti au gouvernement burkinabè pour ce choix, car il estime que ces réformes sont nécessaires au système éducatif du Burkina. Néanmoins, il a déploré l’insuffisance de communication de la part des acteurs. C’est pour cela, il a souhaité un dialogue franc entre tous les acteurs pour une bonne gestion de la crise.

Cette conférence provinciale du Houet était une occasion également pour les militants du NTD de faire le bilan des élections couplées de novembre 2020 et de poser des bases pour les élections municipales à venir. Pour Vincent Dabilgou, le NTD se porte bien dans le Houet et il rassure d’une "belle victoire" pour les élections municipales de 2022.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des Bobolais invitent (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des manifestants (...)
Liberté provisoire du maire Herman Sirima : « C’est parce (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés