Actualités :: Actualité de l’Exécutif : Pas de Conseil des ministres, le président à Paris, (...)

Le traditionnel Conseil des ministres de ce mercredi 19 mai 2021 n’a pas eu lieu, a-t-on appris de sources de la présidence du Faso, sans autres détails sur les raisons.

L’on peut néanmoins présumer l’absence du président du Faso, Roch Kaboré, qui séjourne à Paris depuis le 17 mai 2021 pour prendre part au sommet sur le financement des économies africaines. Cela doublé surtout du Discours sur la situation de la nation du Premier ministre, attendu ce jeudi 20 mai 2021 à partir de 10h devant la représentation nationale.

Cet acte constitutionnel qui se veut un bilan annuel de l’action gouvernementale exige, sans doute, en cette veille, une préparation et des derniers réglages avec tous les départements ministériels.

En effet, selon l’article 109 de la Constitution « Le Premier ministre expose directement aux députés, la situation de la nation, lors de l’ouverture de la première session de l’Assemblée nationale. Cet exposé est suivi de débats et ne donne lieu à aucun vote ».

Nommé à la tête de la Primature le 21 janvier 2019, Christophe Dabiré sacrifiera pour la troisième fois à cette tradition qui va dresser le bilan de l’action gouvernementale de l’année 2020. Il s’agira donc pour le locataire de la "maison blanche" de Koulouba de présenter les acquis, les contraintes et insuffisances ainsi que les perspectives.

Ce premier exercice du deuxième mandat de Roch Kaboré, après sa Déclaration de politique générale (jeudi 4 février 2021), se tient dans une actualité dominée par le processus de réconciliation nationale et la recrudescence des attaques terroristes avec leur cortège de morts et de populations qui continuent d’abandonner des localités.

Le Discours sur la situation de la nation arrive également à un moment où le pays attend la finalisation du nouveau référentiel national de développement (RND) 2021-2025, boussole de l’action gouvernementale, continuateur du Plan national de développement économique et social (PNDES, 2016-2020).

O.L.O
Lefaso.net

Dépolitisation de l’armée burkinabè : Le vœu cher d’un (...)
Dédougou : La population brise le silence et apporte son (...)
Burkina : « Le pouvoir est banalisé et est devenu un jeu (...)
Burkina : « Il n’y a pas de raison que des gens meurent (...)
Burkina : "Nous devons œuvrer de sorte à rendre effective (...)
Burkina Faso : « La situation est sous contrôle », (...)
Situation trouble au Burkina : La CEDEAO soutient le (...)
Soutien au coup d’État du 30 septembre au Burkina : La (...)
Situation trouble au Burkina : L’UNIR/MPS appelle le (...)
Situation trouble au Burkina : Alpha Barry dément sa (...)
Coup d’Etat du 30 septembre 2022 au Burkina : Des (...)
Situation trouble au Burkina : "Le pouvoir de gestion (...)
Situation trouble au Burkina : « Notre pays est déjà en (...)
Burkina : Les secrétaires généraux de ministères (...)
Crise militaire au Burkina Faso : Le CNAPE souhaite (...)
Situation trouble au Burkina : « Bilgo n’est à la (...)
Situation trouble au Burkina : Des dégâts au domicile de (...)
LCL Paul-Henri Damiba : « Je déments formellement m’être (...)
Situation trouble au Burkina : Le Centre de formation (...)
Burkina : 1er octobre 2022, une journée d’angoisses à (...)
Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés