Actualités :: Incidents aux Lycées Philippe Zinda Kaboré et Nelson Mandela : Le MPP (...)

Dans cette déclaration parvenue à notre rédaction, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir) condamne les troubles enregistrés depuis l’annonce des réformes. Déplorant les incidents survenus le 17 mai 2021 aux Lycées Philippe Zinda Kaboré et Nelson Mandela, la direction politique du parti apporte son soutien au gouvernement et souhaite que les enquêtes aboutissent à une justice pour les victimes.

De graves incidents ont émaillé, lundi 17 mai 2021 à Ouagadougou, les manifestations de protestation de certaines associations scolaires contre les réformes des examens. Certaines infrastructures du lycée Philippe Zinda Kaboré ont été l’objet de la furie des élèves. Le bureau du proviseur, le service informatique et le véhicule du proviseur ont subi le saccage des radicaux du mouvement contre ce qu’ils appellent « réforme du système éducatif » de notre pays.

Avant ces évènements, le 10 mai dernier, des élèves du Lycée Nelson Mandela avaient pris en otage leur proviseur et la conseillère principale d’éducation, et leur empêchant l’accès à leurs bureaux.

Face à la gravité des incidents du 17 mai 2021, notamment au lycée Philippe Zinda Kaboré, le tribunal de grande instance de Ouagadougou a ouvert une enquête pour situer les responsabilités.

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) trouve dommageable que les élèves s’en prennent avec barbarie à leurs éducateurs et organisent la destruction préméditée de leurs propres installations et cadres de travail. Un pas, qu’aucune génération d’élèves, n’avait franchi jusque-là, dans leurs luttes.

Le MPP condamne avec une extrême vigueur ces actes d’incivisme. Il déplore que de futurs cadres et dirigeants de ce pays empruntent le chemin de la violence pour faire entendre raison. Le dialogue reste la seule voie idéale pour exprimer ses points de vue et ressentiment.

Notre système éducatif a certainement eu des insuffisances depuis longtemps, mais il a produit des hommes qui font aujourd’hui notre fierté dans les domaines de la médecine, de la recherche scientifique de l’astrophysique etc.

Nos enfants devraient s’inspirer de ces modèles de réussite, qui ont su mettre à profit ce que le pays leur avait offert comme cadres d’acquisition de connaissances et de savoir être, et comprendre que l’objectif du gouvernement vise l’amélioration des outils et du cadre pédagogiques, en vue de renforcer une formation de qualité, pour les hommes de demain, dans un monde qui évolue rapidement.

Le MPP en appelle à la raison et à la fin de l’agitation stérile sur les reformes déjà adoptées. L’usage de la force ne rime à rien et porte plutôt préjudice aux élèves qui doivent sagement reprendre le chemin de l’école et se préparer pour les examens de fin d’année. C’est le principal défi qui vaut d’être relevé par les acteurs de l’éducation.

Le MPP soutient et encourage le gouvernement dans ses efforts de perfectionnement de notre système éducatif.

Le MPP attend l’aboutissement des enquêtes diligentées par le Procureur du Faso et souhaite vivement que justice soit rendue à toutes les victimes de ces actes de vandalisme.

DEMOCRATIE - EGALITE - PROGRES

Dr OUOBA Bindi

Porte-parole du parti

Compte rendu du Conseil des ministres du 10/12/2003
11 décembre, fête de l’indépendance : "Nous avons accepté (...)
Blaise Compaoré à Khartoum : "Un renforcement des liens (...)
Xe réunion régionale africaine de l’OIT "L’Afrique ne veut (...)
Blaise Compaoré à Addis Abeba : Un plaidoyer pour (...)
Audit du MBDHP : Comme un doigt sur une plaie (...)
Université de Ouagadougou : Le nouveau président, le Pr (...)
11-Décembre, fête nationale
Mission impossible
Parlement- société civile : Concilier légalité et (...)
Tronçon Boromo-Bobo Dioulasso de la nationale 1 : "Razel (...)
Gouvernement de la IVè République:Imminence d’un (...)
Collectif des organisation démocratiques de masse et de (...)
Regard sur la justice burkinabè : Le combat contre (...)
IXe conférence des ambassadeurs et consuls généraux : (...)
Conseil des ministres du 1/12/03 : compte rendu
Crise au sein du PAI : Le procès renvoyé au 22 janvier (...)
Tentative de putsch : il faut crever l’abcès
Cour de cassation : Les magistrats souhaitent la (...)
Rencontre de l’OIT à Addis-Abeba : Blaise Compaoré invité (...)
Diplomatie burkinabè : Blaise et ses ambassadeurs

Pages : 0 | ... | 11067 | 11088 | 11109 | 11130 | 11151 | 11172 | 11193 | 11214 | 11235 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés