Actualités :: Commune de Ouagadougou : « Les mesures sociales ont amputé notre budget 2020 (...)

Le conseil municipal de la commune de Ouagadougou a tenu sa première session ordinaire de l’année 2021, le mardi 30 mars 2021 au palais de la culture Jean Pierre Guingané. À l’occasion, le maire de Ouagadougou, Armand Roland Béouindé, a fait le bilan du rapport spécial des activités menées durant le premier trimestre de l’année écoulée aux conseillers municipaux et aux citoyens de la ville. Après la session, il a livré les grandes lignes à la presse. Lisez plutôt !

Nous nous sommes consacrés à un devoir de redevabilité comme l’exige le code général des collectivités territoriales. Dans le premier trimestre de l’année précédente, le président de la collectivité doit un rapport spécial de toute l’activité de la commune aux conseillers municipaux et aux citoyens. C’est un devoir de redevabilité que nous avons fait en présentant ce rapport à tous les conseillers. La particularité de l’année 2020 est que nous avons connu une crise liée à la pandémie du Covid-19, une crise sanitaire où des mesures sociales ont été édictées par le gouvernement mais mises en œuvre par les collectivités territoriales que nous sommes. Dans la commune de Ouagadougou nous pouvons dire que ces mesures sociales ont amputé notre budget d’environ 15% du budget soit entre 7 à 9 milliards de francs CFA. Cela ne nous a pas permis de faire des investissements sociaux qui étaient prévus dans notre budget 2020.

Des motifs de satisfaction

Mais le côté positif de ce rapport est que plusieurs infrastructures (les écoles, les lycées, les centres sportifs) qui étaient prévus dans la commune ont été érigés et ces investissements ont pu être faits réellement dans les arrondissements où il n’y en avait pas. C’est le cas de l’arrondissement 11 qui est un arrondissement urbain et rural à la fois mais où les élèves étaient obligés de faire plusieurs distances et nous avons réussi à construire dans l’année 2020 trois lycées, ériger des anciens établissements en CEG. Dans les autres arrondissements, ce fut la même chose.
Un autre point de satisfaction c’est la réalisation des voiries. Au niveau de la mobilité urbaine, les voiries prioritaires que nous avons prévues dans la ville de Ouagadougou ont toutes été réalisées et seront en réception très bientôt. Nous avons les voiries de l’arrondissement 6, de l’arrondissement 4 et celles en finition de l’arrondissement 10 et 11 qui sont des voiries prioritaires dans le cadre des projets de développement de la commune de Ouagadougou.

2021 s’annonce sous de bons auspices

Autant d’investissements ont été faits et qu’il était bien de porter à la connaissance des conseillers pour dire que les budgets qu’ils ont eu à voter, les moyens qu’ils ont mis à la disposition de l’exécutif municipal ont été utilisés et voici les résultats en attendant que nous puissions faire notre devoir de rentabilité à l’adresse de toute la population de Ouagadougou à travers des rencontres de proximité que nous allons faire. Il faut dire que l’année 2021 s’annonce sous de bons auspices parce que tous les projets que nous avons eus et les études que nous avons eu à réaliser durant ces trois années ont connu aujourd’hui des aboutissements heureux.

L’un des premiers projets dont on peut être fier c’est le projet de mobilité urbaine du Grand-Ouaga.
Et l’on a entendu parler lors du dernier conseil des ministres où le gouvernement a validé ce projet qui est conduit par la ville de Ouagadougou et qui va permettre de restructurer la SOTRACO, de la doter de nouveaux bus et de mettre un nouveau circuit de bus de telle sorte que les Ouagalais puissent changer de mode de transport : quitter les deux roues pour aller dans les bus. Et cela pour que notre ville puisse être plus durable et plus saine.

Egalement au niveau des infrastructures et de l’assainissement, il y a plusieurs études que nous avons eu à faire notamment les 145 kilomètres de voiries et les 300 kilomètres de caniveaux qui ont déjà été étudiés et dont les dossiers sont prêts. Aujourd’hui nous pouvons dire que nous avons déjà obtenu pour ces voiries à peu près 20% du financement et il ne reste plus qu’à mettre en œuvre. Il y a aussi le projet du troisième pont de la ville de Ouagadougou qui va rapprocher le centre-ville avec la continuation de Kwame Nkrumah sur le barrage qui va permettre de désenclaver et fluidifier la circulation. Il y a déjà des partenaires techniques et financiers qui frappent à la porte et nous sommes confiants que d’ici peu nous pourrons faire la mobilisation des ressources et faire ces investissements.

90% de réalisation des prévisions budgétaires de 2020

Si c’est par rapport aux prévisions budgétaires de 2020 nous sommes déjà à plus de 90% de réalisation. Ce que nous n’avons pas pu faire c’est l’action culturelle et l’appui aux activités sportives. Avec la pandémie du Covid-19, vous savez que ce sont des budgets qu’on entaille et on coupe toujours là où on n’est pas obligé d’y aller. Nous accompagnons bien sûr les activités culturelles de la ville de Ouagadougou par notre présence, par la mise à disposition d’infrastructures mais malheureusement nous n’avons plus de moyens financiers pour pouvoir appuyer sur le plan financier ces activités. Cela constitue un véritable problème. Mais nous espérons qu’avec la discipline que les Ouagalais se sont imposés dans le respect des gestes barrières, cette pandémie sera derrière nous.

Propos recueillis par Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Rencontre entre Zéphirin Diabré et Blaise Compaoré : (...)
Elections municipales de 2022 : Les acteurs réfléchissent (...)
Affaire "Mosquée de Panzani" : Eddie Komboigo craint (...)
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré (...)
Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de (...)
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre (...)
Médiateur du Faso : Obtention d’une grâce présidentielle (...)
Burkina : « On se demande si on a un État. S’il y en a (...)
Crise sécuritaire : Le gouvernement est-il en train de (...)
Crise scolaire : Le MPP condamne les attaques dirigées (...)
Burkina : Après le PAREN, Michel Béré fonde le Rassemblement
Burkina Faso : Les députés autorisent la prorogation du (...)
Burkina Faso : 24 députés prêtent serment en qualité de (...)
Vie des communes : Loumbila a son nouveau Maire
Elections locales au Burkina : La Fondation internationale
Disparition du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno : Et (...)
Modernisation de l’administration et bonne gouvernance : (...)
UNIR/PS : Le congrès ordinaire est convoqué pour les (...)
Assassinat de Thomas Sankara : « Si la France était (...)
Burkina Faso : Les députés adoptent des lois portant (...)
Ouagadougou : L’UPC fait don de 34 cartons de sucre à la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés