Actualités :: Burkina : La majorité présidentielle appelle à l’engagement de chacun pour (...)

L’Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a animé, ce jeudi 4 mars 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse autour du bilan des élections couplées de novembre 2020, la nomination du Premier ministre suivie de la mise en place du gouvernement, et la nouvelle configuration du paysage politique burkinabè.

Principal animateur de cette sortie, la première du genre de l’année 2021 et du second mandat de Roch Kaboré, Clément Sawadogo, coordonnateur de l’APMP, s’est félicité de l’engagement de la faîtière qui a permis au président d’être réélu avec 57, 47% des suffrages et lui assurant également une « majorité confortable » à l’Assemblée nationale pour accompagner la mise en œuvre de son programme.

« Cette victoire au premier tour de l’élection présidentielle signifie sans nul doute une adhésion et une appréciation positive par notre peuple de la mise en œuvre du programme présidentiel du premier mandat, décliné au travers du Plan national de développement économique et social (PNDES). Les résultats engrangés par notre pays au cours des cinq dernières années, malgré les aléas sécuritaire, sanitaire et social illustrent parfaitement cette réalité », justifie M. Sawadogo.

Sur la composition de cette nouvelle équipe gouvernementale, et tout en saluant la reconduction du Premier ministre Christophe Dabiré, l’APMP dit faire la lecture d’une part, d’une recherche d’efficacité de l’action gouvernementale et l’obtention de résultats rapides et probants pour répondre aux attentes des populations, et d’autre part, de la nécessité d’une démarche de cohésion harmonieuse dans la mise en œuvre des dix chantiers du programme présidentiel.

Aussi, la création d’un ministère en charge de la réconciliation nationale et l’entrée au gouvernement au compte de ce ministère, du précédent Chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, témoigne, une fois de plus, de l’esprit rassembleur du président Roch Kaboré. Cela témoigne également du comportement républicain qui anime les acteurs politiques burkinabè qui savent mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation et la nécessité d’un vivre-ensemble au-dessus de tout clivage partisan, convainc le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément Sawadogo.

« Ces deux éléments fondamentaux demeurent l’héritage incorruptible que nous ont légué nos pères. Il est évident que ce mouvement entraîne une nouvelle configuration du paysage politique national qui voit la majorité renforcée par l’arrivée dans ses rangs d’autres partis politiques et une nouvelle opposition politique avec à sa tête un nouveau chef de file. L’APMP voudrait inviter le nouveau Chef de file de l’opposition à un esprit républicain, et lui assurer de sa franche collaboration dans l’intérêt de la République et du bonheur du peuple burkinabè », commente-t-il.

Les responsables de l’APMP, participants à la conférence, ont lancé un appel à l’engagement du peuple « pour accompagner vaillamment » le président Roch Kaboré et son gouvernement afin qu’ensemble, dans la cohésion, la concertation et le dialogue, l’on résolve les problématiques auxquelles est confronté le pays.

O.L
Lefaso.net

Burkina Faso : La CENI veut se doter d’une stratégie de (...)
Burkina : L’Assemblée nationale se délocalise à (...)
Vie constitutionnelle : « Toutes les crises au Burkina (...)
Burkina : L’opposition maintient sa demande de (...)
Commune de Houndé : Le deuxième adjoint au maire n’est (...)
Burkina Faso : Le dialogue politique s’ouvre dans un (...)
18 juin 1940 : Sankara Zouli et d’autres soldats (...)
Burkina : Le Cadre de dialogue politique, un sectarisme (...)
An II de l’Appel de Manéga : C’est aussi "un pas vers la (...)
Nouvelle-Calédonie : Le Pr Augustin Loada conduit une (...)
MPP-France : La sous-section de Bordeaux fait peau (...)
Burkina : Le président Roch Kaboré et Jacques Ouédraogo (...)
Assemblée nationale : La commission CJEEC réunie à (...)
Assemblée Nationale : Les députés membres de la CAGIDH (...)
Réconciliation nationale : Les capacités des autorités (...)
30e anniversaire de la Constitution du Burkina Faso : (...)
Burkina : Les députés convoqués à une session extraordinaire à
Vie politique au Burkina : Le Mouvement SENS en visite (...)
Nécrologie : Dr Assimi Kouanda inhumé après les hommages (...)
Burkina Faso : Le mouvement SENS s’interroge sur sa (...)
Réconciliation nationale : Le ministère renforce les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11046



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés