Actualités :: Commission de l’Informatique et des Libertés : La présidente reçue par le (...)

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience dans la matinée de ce jeudi 25 février 2021, la présidente de la Commission de l’Informatique et des libertés (CIL), Marguerite Ouédraogo/Bonané. Les défis de l’Institution en charge de la protection des données à caractère personnel étaient au cœur des échanges entre les deux personnalités

La protection des données à caractère personnel constitue une préoccupation majeure pour la Commission de l’Informatique et des Libertés, qui multiplie les initiatives pour l’atteinte de cet objectif. La présidente de l’institution Marguerite Ouédraogo/Bonané et sa délégation reçues par le Premier ministre, sont venues présenter les immenses défis et les difficultés rencontrées dans l’accomplissement de cette mission.

« La Commission de l’Informatique et des Libertés a une mission principale qui est celle de veiller aux droits des personnes en matière de traitement de leurs données personnelles », a-t-elle déclaré. Elle a révélé que beaucoup de bases de données personnelles de l’institution sont hébergées à l’étranger.

De son avis, les Burkinabè n’ont pas la culture de la justice lorsqu’on porte atteinte aux droits de leurs données personnelles. C’est pourquoi, la présidente de la CIL a souligné que l’autre mission de sa structure, consiste à sensibiliser les populations, en leur donnant les informations justes qu’il faut, pour une meilleure protection de leurs données.

Marguerite Ouédraogo/Bonané a par ailleurs laissé entendre qu’elle et sa délégation sont venues demander l’accompagnement du Premier ministre, pour plus de visibilité des actions de leur structure sur le terrain.

Elle ambitionne aller partout, sur toute l’étendue du territoire, pour porter les informations justes, quand on sait que la loi est d’application territoriale. Elle a par ailleurs souhaité que chaque Burkinabè puisse travailler à protéger ses données personnelles, en promettant que l’accent sera mis sur la sensibilisation pour l’atteinte de cet objectif. Pour ce faire, elle a dit compter sur le soutien des médias.

Marguerite Ouédraogo/Bonané a annoncé enfin dans le cadre de la sensibilisation, la tenue d’un séminaire gouvernemental à l’attention des membres du gouvernement, et s’est réjouie de l’accompagnement promis par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, dans la conduite de toutes ces activités.

DCRP/Primature

Burkina : Assimi Kouanda n’est plus
Le Burkina Faso est-il prêt à négocier avec les (...)
Crise dans les établissements scolaires : Les députés du (...)
Zéphirin Diabré détaille les contours du Conseil national (...)
Burkina Faso : Le comité de pilotage et de rédaction de (...)
Réconciliation nationale : Les acteurs régionaux en (...)
Burkina Faso : Mgr Vincent Paglia, président de (...)
Parti de la renaissance nationale (PAREN) : L’ancien (...)
Politique : Le groupe parlementaire UPC dresse le bilan (...)
Burkina Faso : Les présidents de la CIL, de l’ASCE/LC et (...)
Création de passerelles dans la Fonction publique : « Il (...)
Réconciliation nationale : « Qu’on soit pour ou contre ou (...)
30e anniversaire de la Constitution : Le président (...)
Vie politique : Le PAREN colmate les brèches, à la (...)
Nouveau référentiel national de développement : L’adoption (...)
Réconciliation nationale : Un Conseil national (...)
Faisons mousser Chérif Moumina Sy : Ancien soldat de la (...)
Situation nationale : Le Mouvement de la culture de la (...)
Manifestations scolaires : « Les gens n’ont pas honte (...)
Examens de fin d’année : Les épreuves sportives dans les (...)
Nomadisme politique : La Justice ordonne la suspension (...)

Pages : 0 | ... | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | 273 | 294 | 315 | 336 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés