Actualités :: Assemblée nationale : Le nouveau bureau a pris du service

Les députés de la 8e Législature ont été convoqués ce mardi 9 février 2021, pour élire les membres du bureau de l’Assemblée nationale . 125 députés votants sur les 127 qui composent la 8e Législature étaient appelés aux urnes pour six vice-présidents, 10 secrétaires parlementaires et deux questeurs. Mais aussi, former les commissions parlementaires générales. C’était sous la présence de Bala Sakandé, président de ladite institution.

Les vice-présidents

Les Vice-présidents de la huitième législature sont entre autres Nestor Bassierè ( groupe parlementaire RDJ) ; Nignan Marie Chantal Boni ( parlementaire MPP) ; Abdoulaye Mossé ( groupe parlementaire MPP) ; Dramane Nignan (groupe parlementaire NTD) ; Aboubacar Sanou ( groupe parlementaire CDP) et Alfred Zinakou Zanzé (UPC).

Les secrétaires parlementaires

Les secrétaires parlementaires sont entre autres Ousmane Barry, Barthélémy Diarra , Nafissatou Ouedraogo, Halassane Sinaré, Dame Sabou, Maimouna Sawadogo/Ouedraogo ; Claude Ouedraogo, Blaise Dala, Issouf Nikiéma, Lassina Gondé.

Les questeurs

Les questeurs sont au nombre de deux députés. Il s’agit de : Issa Barry et Antoine Elysée Zongnaaba

L’Assemblée nationale dispose de huit (8) commissions générales. Chaque député, à l’exception du président de l’Assemblée nationale est obligé de faire partie d’une commission générale.

Tous les 127 députés doivent obligatoirement faire partie d’une commission générale. Les membres du bureau de chaque commission , a l’exception de la COMFIB ( Commission finances et budget) et la CAGIDH ( Commission générale institutionnelle et des droits humains) sont composés d’un président, du vice-président, d’un secrétaire et d’un rapporteur général.

Toutefois, l’Assemblée nationale dit éprouver des difficultés pour respecter les 30% dans la répartition des postes et des commissions parlementaires. Ceci, du fait qu’il y a moins de femmes que d’hommes au parlement.

Bala Sakandé a invité les parlementaires à réfléchir à « l’intérêt de partis pour viser l’intérêt général. Les populations burkinabè ne demandent que cela. Je vous invite à œuvrer pour le bonheur du peuple burkinabè ».

E.K.S/ Lefaso.net

Politique au Burkina : Bluff de l’opposition ou (...)
Burkina/vie politique : Les militants de PS-Burkina (...)
Burkina Faso : « En plus des cadavres qui continuent de (...)
Burkina : « Le spectre de la famine » plane « en plus (...)
Burkina Faso : Une formation au profit des nouveaux (...)
Burkina/Politique : Requiem pour l’UPR qui n’a pas non (...)
Journées parlementaires UPC : La cohésion sociale au cœur (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : Dans une température de (...)
Burkina/Rentrée gouvernementale : « Trouver des solutions (...)
Partis politiques : Le PS-Burkina se saborde et liquide (...)
Burkina / Politique : L’AJIR, un rêve éphémère, un espoir (...)
« L’AUTRE Burkina/PSR » : Le Burkina un pays en crise, un (...)
Burkina/Politique : Les Forces progressistes en (...)
Burkina : « Le président du Faso n’est pas à la hauteur », (...)
PS-Burkina : Un congrès extraordinaire pour imprimer une (...)
Renforcement de la « Grande Gauche » : la Convergence (...)
Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a (...)
Fondation Jean Paul II pour le Sahel : Le Conseil (...)
Lutte contre le terrorisme : Blaise Compaoré préconise (...)
Haute Cour de justice : La juridiction évoque ses (...)
Burkina / Politique : trois nouveaux partis rejoignent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11214


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés