Actualités :: Burkina : Déclaration de politique générale du Premier ministre devant (...)

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE, sera face à la Représentation nationale, le jeudi 04 février 2021 à partir de 10 heures pour prononcer sa Déclaration de Politique Générale (DPG).

Un acte républicain inscrit dans la Constitution de notre pays en son article 63 qui dispose que : « Dans les trente jours qui suivent sa nomination, le Premier ministre fait une déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale. Cette déclaration est suivie de débats et donne lieu à un vote.

L’adoption de cette déclaration vaut investiture. Si la déclaration de politique générale ne recueille pas la majorité absolue des membres composant l’Assemblée nationale, le Président du Faso met fin aux fonctions du Premier ministre dans un délai de huit jours. Il nomme un nouveau Premier ministre, conformément aux dispositions de l’article 46 ».

La Déclaration de Politique Générale est donc un exercice obligatoire aux enjeux énormes. Elle permet au Chef du Gouvernement, de disposer de la pleine légitimité pour exercer ses fonctions, grâce à l’onction des députés.

Un quitus qui va permettre à Christophe Joseph Marie DABIRE de s’engager pleinement, devant l’Assemblée nationale, à dérouler la feuille de route de la mise en œuvre des dix chantiers prioritaires du Programme politique du second mandat du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.

En rappel, c’est le mardi 05 janvier 2021 qu’il a plu au Président du Faso, de renouveler sa confiance à Christophe Joseph Marie DABIRE au poste de Premier ministre du Burkina Faso.

C’est donc la deuxième fois que le Premier ministre DABIRE se prête à cet exercice, après son passage du 18 février 2019.

DCRP/Primature

Moumouni Fabré à Pô pour reconclier agriculteurs et (...)
Blaise Compaoré : « Le problème, c’est la légitimité du (...)
Groupe des Démocrates et Patriotes : Issa Tiendrébéogo (...)
"Alternance 2005" : week-end politique à Bobo
2 500 FCFA pour la nouvelle carte d’identité burkinabè
Filippe Savadogo : “La plupart des conflits sont les (...)
Blaise Compaoré :
Le Burkina Faso veut "raison garder" face aux opérations (...)
Frédéric Guirma : " Je n’ai pas fui, j’ai pris du champ (...)
Pourquoi les "intellectuels burkinabè" sont-ils fachés (...)
Chef de file de l’opposition : On attend le décret (...)
CDP/Houet : Soutien à la déclaration du Bureau exécutif (...)
Rassemblement patriotique burkinabè : Mise en garde aux (...)
S.E.M. Kadré Désiré Ouédraogo : "Les anciens Premiers (...)
L’indépendance de la justice et son administration au (...)
Hubert Yaméogo : "Certains ont utilisé la mort de Norbert (...)
Chef de file de l’opposition : Déclaration sur la (...)
Forum du NDI : Partis politiques et populations (...)
Situation nationale : La lecture du Forum civique
Djibril Bassolé : "Me Hermann Yaméogo a créé des tensions (...)
Affaire Hermann Yaméogo : C’était prévisible !

Pages : 0 | ... | 11151 | 11172 | 11193 | 11214 | 11235 | 11256 | 11277 | 11298 | 11319 | ... | 12117



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés