Actualités :: Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me Bénéwendé Sankara (...)

La vague d’installations des nouveaux ministres se poursuit. Ce vendredi 15 janvier 2021, c’est au tour de Me Bénéwendé Sankara d’être investi à la tête du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme a un nouveau département qui est celui de la Ville. Une innovation avec un nouveau premier responsable. C’est Me Bénéwendé Stanislas Sankara qui va piloter le désormais ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

A peine installé dans ses nouvelles fonctions, il mesure déjà les défis qui l’attendent. Pour les relever, Me Sankara dit compter sur tout le monde, car son ministère est transversal et « le chef de l’Etat attend des résultats ». « Nous n’avons pas à décevoir la confiance », a déclaré le nouveau ministre.
Au Burkina Faso, le foncier est taxé de bombe à retardement. A la question de savoir ce que le nouveau ministre fera pour résoudre ce problème, Me Bénéwendé Sankara répond tout sereinement : « Vous le saurez bientôt ».

L’épineuse question du foncier attend le ministre Me Bénéwendé Stanislas Sankara.

Un « homme très engagé »

Avant de quitter officiellement ses fonctions à la tête de ce ministère, Maurice Dieudonné Bonanet a dressé un bilan global de ses cinq années de fonction. « Il y avait de grands défis, nous avons ouvert beaucoup de chantiers. Il y a des chantiers où il y a eu des avancées significatives, et il y a ceux où il y a des difficultés. C’est une œuvre humaine, il faut le reconnaître humblement », a-t-il indiqué.
Tout en remerciant ses collaborateurs pour les cinq années de travail, Maurice Dieudonné Bonanet les a invités à accompagner le nouveau ministre, qu’il a qualifié d’un « homme très engagé, vu son parcours ».

Le ministre sortant Maurice Dieudonné Bonanet a réitéré sa disponibilité à accompagner son successeur.

Au cours de la cérémonie de passation des charges, le ministre sortant, Maurice Dieudonné Bonanet, a remis un livre blanc à son successeur. C’est un document contenant l’ensemble des préoccupations liées au foncier et la nouvelle vision qui est celle de la Ville.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « (...)
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du (...)
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Des Bobolais invitent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés