Actualités :: Zéphirin Diabré dans le gouvernement : La NAFA marque son « entière (...)

Suite à la nomination du nouveau gouvernement, la liste des félicitations s’élargit. Cette fois-ci, c’est au tour du parti Nouvelle alliance du Faso (NAFA) de saluer l’initiative du Président du Faso, en créant un ministère consacré à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale.

Message de la NAFA sur la création du ministère en charge de la réconciliation nationale

Le président du Faso, Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré a dans un décret rendu public ce dimanche 10 janvier 2021, le tout premier gouvernement de son second mandat à la tête du Burkina Faso. L’une des innovations majeures que comporte ce gouvernement, est la création d’un Ministère d’Etat chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale rattaché directement à la Présidence du Faso.

Cet acte matérialise clairement la volonté du Faso et l’ensemble de la classe politique burkinabè à aller vers une réconciliation nationale sincère et inclusive pour bâtir un Burkina Faso de prospérité et de paix.

C’est d’ailleurs dans cette même dynamique que la NAFA, depuis sa création a toujours fait de la réconciliation nationale, un des piliers de sa politique. En effet, le parti a concomitamment participé à la rédaction du mémorandum proposé par le cadre de concertation du Chef de file de l’opposition (CFOP) et la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER).

Au regard de tout ce qui précède, la NAFA tient à féliciter le président du Faso Son Excellence Roch Marc Kaboré qui amorce des engagements qu’il a pris lors de la campagne électorale, en mettant en marche le train vers la réconciliation nationale.
La NAFA félicite et encourage Mr Zéphirin Diabré qui a accepté dans l’intérêt supérieur de la Nation de conduire cette lourde et noble tâche, le poste de Ministre d’Etat chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

La NAFA ayant précédemment soutenu la candidature de Mr Zéphirin Diabré à l’élection présidentielle du 22 Novembre 2020 reste cohérente et apporte son soutien total pour la réussite de son engagement politique et de sa mission gouvernementale. La NAFA marque de ce fait, son entière disponibilité et son engagement à œuvrer et à soutenir ce processus historique pour recouvrer l’unité nationale, la cohésion sociale, la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Fait à Ouagadougou le 13 Janvier 2021.
Pr Mamoudou H. DICKO
Chevalier de l’Ordre national
Chevalier de l’Ordre des palmes académiques

Chef de file de l’opposition : On ne se bouscule pas au (...)
Réconciliation nationale : « Peut-on juger le dossier de (...)
Vie politique : Le mouvement « Agir Ensemble » planche (...)
Bobo-Dioulasso : Le CGD mobilise les forces politiques (...)
Politique : Le parti du Réveil patriotique du Faso (...)
Réconciliation nationale : Le parti « La Marche pour la (...)
Commune de Loumbila : « Nous avons 31 villages et une (...)
Conseil des frontières : Les membres se concertent à (...)
Justice au Burkina : « Construire ensemble l’Etat de (...)
Rencontre statutaire avec le Conseil supérieur de la (...)
Commission de l’Informatique et des Libertés : La (...)
Cadre de concertation du CFOP : Eddie Komboïgo invite (...)
Nécrologie : Le MPP pleure la mort de Martin Gustave (...)
Burkina : Le président du Faso rencontre le Conseil (...)
Aziz Dabo, vice-président de la NAFA : « Il faut toujours (...)
Politique : L’UNIR/PS déclare son appartenance à la (...)
Réconciliation nationale : L’impunité ne sera pas (...)
Burkina : « Chacun est porteur d’une responsabilité pour (...)
Vie politique : Un ancien ‘’élément’’ de sécurité de Roch (...)
Burkina : La CENI offre 400 ordinateurs à l’Office (...)
Burkina : Le MPP appelle la classe politique et la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10836


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés