Actualités :: Primature : Christophe Dabiré parle de réconciliation et de cohésion sociale (...)

Léandre Bassolé, président du Haut-conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), et Domba Jean Marc Palm, président du Haut-conseil pour le dialogue social (HCDS), ont été reçus le 12 janvier 2021 par le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. La réconciliation nationale et la cohésion sociale, domaines de compétence de ces deux institutions, ont été au coeur des échanges avec le chef du gouvernement.

Avec Léandre Bassolé, le Premier ministre a évoqué les motifs de la création d’un ministère en charge de la Réconciliation nationale et la Cohésion sociale. C’est une décision qui, selon le premier responsable du HCRUN, démontre l’attachement du chef de l’État à faire de la réconciliation des fils et filles du Faso, une des priorités de son nouveau mandat.

Sortie d’audience du président du HCRUN avec le Premier ministre.

Il était donc de bon ton que la réflexion soit menée sur comment le HCRUN et le ministère en charge de la Réconciliation nationale peuvent travailler en synergie pour atteindre les résultats escomptés. « Le Premier ministre a bien voulu nous informer sur la vision, les raisons qui ont conduit le chef de l’État à procéder à cette création et à porter son choix sur celui que vous connaissez pour la conduire », a laissé entendre Léandre Bassolé.

Sortie d’audience du président du HCDS avec le Premier ministre.

Quant à l’entretien avec Domba Jean Marc Palm, il a porté sur les grandes orientations du gouvernement sur le dialogue social et la réconciliation, et la contribution que pourrait apporter le HCDS dans le traitement de ces questions. L’institution de Jean Marc Palm compte poursuivre les actions déjà engagées depuis 2018, pour parvenir à la signature d’une charte sociale. « Nous allons continuer pour arriver à un certain nombre d’engagements dans le monde du travail, simultanément avec les travailleurs, les patrons et le gouvernement, pour aller dans le sens de la stabilité et de la cohésion sociale », a-t-il informé à sa sortie d’audience.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Réconciliation nationale : La Communauté Sant’Egidio (...)
Burkina Faso : 82 partis politiques ont adhéré à la (...)
Hamed Bakayoko : « Il disait que la révolution du Burkina (...)
Vie politique : L’UPC accueille le retour d’un de ses (...)
8-mars à Rollo dans le Bam : El hadj Ousséni Ouermi donne (...)
Processus de réconciliation nationale : « Le président (...)
Burkina : Le chef de file de l’opposition, Eddie (...)
Assemblée nationale : Le ministre Bénéwendé Sankara parle (...)
Politique : Le président du Faso et le chef de (...)
Réconciliation nationale au Burkina Faso : Le Mouvement (...)
Programme d’urgence pour le Sahel : Le conseil (...)
Législatives du 22 novembre 2020 : Le NDI et ses (...)
Assemblée nationale : Les députés de la VIIIe législature (...)
Bala Alassane Sakandé, président de l’Assemblée nationale (...)
Eddie Komboïgo, nouveau Chef de file de l‘opposition : « (...)
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré a échangé avec (...)
Adhésion du MPS à la majorité présidentielle : Le bonheur (...)
Burkina : Le nouveau chef de file de l’opposition (...)
Burkina : La majorité présidentielle appelle à (...)
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré explique les (...)
Suspension du stade du 4-Août : "Nous n’avons pas de (...)

Pages : 0 | ... | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | 189 | 210 | 231 | 252 | ... | 11046



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés