Actualités :: Primature : Christophe Dabiré parle de réconciliation et de cohésion sociale (...)

Léandre Bassolé, président du Haut-conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN), et Domba Jean Marc Palm, président du Haut-conseil pour le dialogue social (HCDS), ont été reçus le 12 janvier 2021 par le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. La réconciliation nationale et la cohésion sociale, domaines de compétence de ces deux institutions, ont été au coeur des échanges avec le chef du gouvernement.

Avec Léandre Bassolé, le Premier ministre a évoqué les motifs de la création d’un ministère en charge de la Réconciliation nationale et la Cohésion sociale. C’est une décision qui, selon le premier responsable du HCRUN, démontre l’attachement du chef de l’État à faire de la réconciliation des fils et filles du Faso, une des priorités de son nouveau mandat.

Sortie d’audience du président du HCRUN avec le Premier ministre.

Il était donc de bon ton que la réflexion soit menée sur comment le HCRUN et le ministère en charge de la Réconciliation nationale peuvent travailler en synergie pour atteindre les résultats escomptés. « Le Premier ministre a bien voulu nous informer sur la vision, les raisons qui ont conduit le chef de l’État à procéder à cette création et à porter son choix sur celui que vous connaissez pour la conduire », a laissé entendre Léandre Bassolé.

Sortie d’audience du président du HCDS avec le Premier ministre.

Quant à l’entretien avec Domba Jean Marc Palm, il a porté sur les grandes orientations du gouvernement sur le dialogue social et la réconciliation, et la contribution que pourrait apporter le HCDS dans le traitement de ces questions. L’institution de Jean Marc Palm compte poursuivre les actions déjà engagées depuis 2018, pour parvenir à la signature d’une charte sociale. « Nous allons continuer pour arriver à un certain nombre d’engagements dans le monde du travail, simultanément avec les travailleurs, les patrons et le gouvernement, pour aller dans le sens de la stabilité et de la cohésion sociale », a-t-il informé à sa sortie d’audience.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Evacuations sanitaires : L’Etat a dépensé plus de 811 (...)
55e journée de la déclaration universelle : Les Droits (...)
Troisième forum national des droits humains : La (...)
Situation de la SOPROFA et du PNGT2 : L’exécutif (...)
IIIè Congrès ordinaire de l’UIDH : Dans l’attente d’une (...)
Commémoration du 11 décembre : Le président du Faso (...)
SAPOUY AN V : Les coutumiers et les religieux (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du 10/12/2003
11 décembre, fête de l’indépendance : "Nous avons accepté (...)
Blaise Compaoré à Khartoum : "Un renforcement des liens (...)
Xe réunion régionale africaine de l’OIT "L’Afrique ne veut (...)
Blaise Compaoré à Addis Abeba : Un plaidoyer pour (...)
Audit du MBDHP : Comme un doigt sur une plaie (...)
Université de Ouagadougou : Le nouveau président, le Pr (...)
11-Décembre, fête nationale
Mission impossible
Parlement- société civile : Concilier légalité et (...)
Tronçon Boromo-Bobo Dioulasso de la nationale 1 : "Razel (...)
Gouvernement de la IVè République:Imminence d’un (...)
Collectif des organisation démocratiques de masse et de (...)
Regard sur la justice burkinabè : Le combat contre (...)

Pages : 0 | ... | 10857 | 10878 | 10899 | 10920 | 10941 | 10962 | 10983 | 11004 | 11025 | ... | 11046



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés