Actualités :: Nouveau Premier ministre : Des Burkinabè ont fait leur choix

Lefaso.net a sondé les Burkinabè. Il leur était demandé de donner leur avis sur la personne qui a le meilleur profil pour être le Premier ministre du nouveau quinquennat de Roch Kaboré. Plus de 1 200 commentaires enregistrés sur la page Facebook du journal. En attendant que le président Kaboré désigne le prochain Premier ministre, nous vous proposons quelques noms.

Des avis, certains avaient l’air sérieux, d’autres par contre donnaient à sourire. De quoi décompresser un peu. Quand par exemple, ils désignent Blaise Compaoré, Yacouba Isaac Zida ou François Compaoré pour être le Premier ministre. Nous sommes en politique et tout est possible.

Mais tout de même ! En tout cas, si ça se réalisait, ce sera la preuve que la question de la réconciliation nationale occupe une place importante dans le nouveau quinquennat. Sauf que cette question ne peut être traitée sans au préalable que certains répondent devant la justice pour des crimes de sang et économique qui leur sont reprochés. Or les trois cités sont dans cette situation.

Cela dit, il y a un nom qui revient de sa façon récurrente. Il s’agit de l’ancienne ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine Sory Coulibaly. Beaucoup d’internautes l’ont plébiscitée. « Voilà celle qu’il nous faut ! Une grande dame travailleuse et de caractère. Mon plus grand souhait pour ce poste ! », argumente un internaute.

« Rosine Sory Coulibaly, en voilà qui est capable de mobiliser les agences onusiennes dans l’exécution performante des parts de financement des UN. On ne peut tutoyer les UN que si on a la carrure de cette grande brillante dame !!! » renchérit un autre internaute. « Vous voyez donc, on sait tous que madame Rosine Coulibaly/Sory est importante pour ce pays. Elle a le potentiel et type de leadership pour diriger ce gouvernement. » ajoute un autre internaute.

Un autre nom qui a de la côte, c’est celui de Soungalo Apollinaire Ouattara. C’est le dernier président de l’Assemblée nationale sous Blaise Compaoré. Avant d’occuper ce poste, il était ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale. « C’est un homme de vision », soutient un internaute. Un autre le propose « pour la vraie réconciliation ». Certains internautes ont l’embarras de choix entre Mme Coulibaly et M. Ouattara. Comme on peut le constater : « Si réellement c’est le bien du pays qu’on veut, Rosine Sory /Coulibaly ou Soungalo Apollinaire (Ouattara) »

Le nom de l’ancien Premier ministre, Tertius Zongo, est cité par certains internautes. En tout cas, pour « mettre de l’ordre » au pays, il est le choix de quelques intervenants. « Que Tertius Zongo revienne pour mettre de l’ordre » écrit un internaute. Le seul post qui a reçu d’ailleurs le plus de réponses (18). Un autre internaute va jusqu’à dire que c’est le meilleur Premier ministre burkinabè de tous les temps. « Je pense quand même Tertius Zongo sera un Premier ministre de consensus, capable de réconcilier les Burkinabè. C’est un homme de foi et il a été le meilleur Premier ministre de l’histoire du Burkina Faso !!!! »

Le nom de Zéphirin Diabré a été évoqué. Pour certains internautes, c’est le bon profil pour gérer la question de la réconciliation nationale. « Si la gouvernance de ce quinquennat doit traiter la question de la réconciliation nationale en primo, Zeph serait bon à la tête du gouvernement. ; c’est très probablement ce dossier qui lui sera confié. Quelque chose de très difficile !! ». Un autre intervenant estime cependant que Zéphirin Diabré n’a pas la même lecture de la gouvernance politique avec le pouvoir MPP. Ce qui peut constituer un handicap pour être un choix idéal. « Pour Zeph ce sera difficile pour lui. Les visions diffèrent, donc travailler sous une vision, bon je vois ça mal. »

Bien d’autres noms ont été évoqués. C’est le cas de Dr Lassina Zerbo, secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complet des essais nucléaires. Luc Adolphe Tiao, le dernier Premier ministre de Blaise Compaoré ; l’ancien ministre chargé de l’Economie et des Finances sous la Révolution, Damo Barro Justin, et actuel président du Conseil d’administration de la Banque internationale du Burkina. Des noms comme Issa Dominique Konaté, Alpha Barry (actuel ministre des Affaires étrangères), l’ancien ministre Seydou Bouda, Bongnessan Arsène Yé, etc. sont également évoqués.

Nouveau quinquennat de #Roch #Kaboré : Qui a le meilleur profil pour être #Premier_ministre ?

Internautes, à vos claviers

Publiée par LeFaso.net sur Mardi 29 décembre 2020

« On ne change pas une équipe qui gagne »

Malgré tous ces noms cités, des internautes sont pour l’équipe actuelle. « Christophe Joseph Marie Dabiré restera Premier ministre en raison du bon boulot qu’il a abattu. Je me réfère à l’accalmie constatée depuis son arrivée », argumente un internaute. « Le meilleur profil, c’est celui qui est là actuellement. Pourquoi le changer s’il a gagné les élections ? Sinon il y a assez de politiques de notre pays aguerris des questions de développement. Mais quelle est leur expérience de la gestion du pouvoir ?

Quels liens ont-ils avec les gouvernants actuels (on gouverne par promotions et par familles) ? Peuvent-ils défendre avec toutes leurs énergies, le programme du chef de l’État ? Battons-nous les gars ! » dira un autre internaute. « On ne change pas une équipe qui gagne. Le Premier ministre actuel. » maintient un intervenant.

« En tout état de cause, un cadre ayant servi dans les ONGs internationales ou dans le système des Nations-Unies est le seul capable d’impulser une gouvernance de résultats dans ce pays de bureaucratistes !!! » martèle un internaute.

Lefaso.net

Message de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du mardi 30 (...)
Vœux à la présidence du Faso : Le personnel jure fidélité (...)
De la violation du secret de l’instruction à la mauvaise (...)
Blaise Compaoré et la JNP : "J’ai failli ne pas y (...)
Situation nationale : Questions au Premier ministre (...)
Groupe des démocrates républicains : Le parti effectue (...)
Première session ordinaire du CDS : Quel bilan après un (...)
Route de Boromo- Bobo : RAZEL va payer plus de 2 (...)
8e édition de la journée nationale du paysan à Kaya : (...)
UNDD : "Le député Kisito Somé est bel et bien de l’UNDD", (...)
Session budgétaire : Le gouvernement invité à mieux gérer (...)
Coopération Burkina-Libye : Blaise Compaoré ficèle des (...)
Vote du budget 2004 : Le CDP crée la polémique
Inculpation de Me Frama : L’UDPI crie à l’arbitraire
Barreau du Burkina : La profession d’avocat en (...)
Femme et décentralisation : pour une meilleure (...)
Objectif du millénaire pour le développement : La (...)
Audiences présidentielles : Le président Blaise Compaoré (...)
Regard sur la justice burkinabè : La plainte en (...)
Budget 2004 : L’Assemblée nationale donne feu vert au (...)

Pages : 0 | ... | 10731 | 10752 | 10773 | 10794 | 10815 | 10836 | 10857 | 10878 | 10899 | ... | 10962


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés