Accueil > ... > Forum 1898965

Assassinat de Thomas Sankara : « Le 15 octobre 1987 est un véritable gâchis », regrette Bassirou Sanogo, anicien ambassadeur du Burkina en Algérie

15 octobre, 13:19, par Kôrô Yamyélé

- Cher HORUDIAOM, je vais te répondre :

’’......juste pour jouir du pouvoir’’ : Biensûr que c’était pour jouir du pouvoir. Et on le sentait chaque fois au visage de Blaise Comporé quand il regardait Thomas Sankara, on pouvait lire une certaine envie mêlée de jalousie et de regret. Par finir il n’a pas résisté !

’’N’est ce pas de l’égoïsme ?’’ : Evidemment que c’est de l’égoïsme. Et pas seulement de Blaise Compaoré, mais aussi des chefs mossis dits Naaba qui ne voulaient pas voir Thomas Sankara même en photo. Ils avaient horreur qu’un silmi-moaga ou peul-mossi soit chef d’état de Burkina !

Par Kôrô Yamyélé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés