Accueil > ... > Forum 1891130

Burkina Faso : La réconciliation, pourquoi ? et Comment ?

4 octobre 2020, 12:00, par Ka

Merci Armand, surtout de partager certains points de vue que je ne cesse de crier sur ce forum quand on évoque de la réconciliation. Même si par moment mes critiques choquent certaines personnes, la division du peuple Burkinabé est due aux crimes gratuits dont l’impunité était la sauce préférée durant 27 ans des assassins. On dit que la goutte d’eau qui tombe sur le rocher le plus dur finit par le percer : Telle est ma philosophie de dénonciation contre les assassins de Dabo Boukary, Thomas Sankara, Norbert Zongo, David Ouédraogo le juge Nébbié. Les assassins durant 27 ans, ont forcé le peuple Burkinabé à vivre ensemble dans la haine sans la justice : Et Roch Kaboré veut mettre les pendules a heure avec la liquidation de ces dossiers des crimes impunis pour une réconciliation durable. Sans la liquidation de ces dossiers empoisonnants, nous risquons de mourir comme des idiots sans la réconciliation.

Revenant sur la sortie de Zépherin Diabré, ou celles de la CODER et autres, c’est simplement utiliser la réconciliation sans la justice pour berner le peuple afin d’avoir le pouvoir, et piller les ressources du pays. Dans cette sortie de Diabré, pour moi c’est quand les sauvages veulent avoir du fruit, ils coupent l’arbre au pied et cueillent le fruit oubliant le lendemain. Diabré veut couper l’effort que Roch Kaboré fait pour que la justice soit dite afin d’apaisé les cœurs des Burkinabé. Et pour toi ou moi, c’est une erreur de la part d’une personne qui veut le volant des affaires de l’état Burkinabé : Car, Zépherin en premier et et autres doivent avoir le courage de dire que Blaise Compaoré et son frère, ainsi que d’autres, doivent passer par la justice, au lieu de jeter tous les malheurs sur Roch Kaboré pour le pouvoir.

Oui internaute Armand, la première cause qui mine le développement d’un pays, c’est sa justice ! La première cause qui crée des crises sociales dans un pays, c’est sa justice.

Conclusion, Il faut que Diabré et autres quittent ce face-à-face mortel pour explorer d’autres voies profitables aux Burkinabé et non aux politiques enfermés dans leur égoïsme pour le fauteuil présidentiel. En lisant cette sortie et aussi quelques commentaires, je conclu que le jeu politique au Burkina se résume en Haine et Vengeance de deux camps mortellement opposés. Et la seule possibilité de sauver notre pays, est de quitter ce face-à-face mortel en jugeant les assassins de Thomas Sankara, de Norbert Zongo, de Dabo Boukary, du Juge Nebié, ceux des voleurs des armes et du coup d’état à la maternelle étant déjà fait. Encore une foi, merci de me lire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés