Accueil > ... > Forum 1879461

Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques

17 septembre 2020, 08:40, par Stalinsky

Je pense qu’il faut que nos autorités prennent au sérieux la question de la gestion de nos frontières qui a été et reste une question posée et à résoudre. Je me rappelle quand nous étions en classe de CEI à l’école primaire en 1964, pour dessiner la carte de la Haute Volta, le maître Monsieur BABA Julien nous disait pour la frontière avec le Niger, de faire des zigzags car c’est un fleuve. Depuis, nous avons été expulsé de ce fleuve et perdue une grande partie de notre territoire au profit du Niger. La Haute Volta n’a jamais été reconstituée en 1947 dans ses limites de 1932 comme le stipulait le Décret. De façon hypocrite, les intellectuels bourgeois de notre pays parlant dernièrement de la reconstitution de 1947 disent que la Haute Volta a été reconstituée en 1947 sans terminer la phrase du décret. Maurice Yaméogo dont la préoccupation était d’avoir une femme teint clair ne s’est jamais préoccupé de cette question. Je suis sûr que ce qui est entrain de se passer va dans le sens de découper cette partie de notre territoire qui est riche en ressources minières et fauniques. Comment comprendre qu’il y est un couvre feu et des assaillants à 20h viennent brûler des édifices publiques sans réaction de la Défense ? La solution. une intervention massive de l’armée jusqu’en territoire Nigérien car c’est de là-bas qu’ils viennent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés