Accueil > ... > Forum 1835723

Présidentielle de 2020 au Burkina : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré Ouédraogo s’unissent pour le changement

1er août 2020, 14:05, par Ka

Mon ami SOME ne t’inquiété, j’avais décidé de ne plus commenté sur cette analyse, mais ta critique fondée mérite une réponse : Ayant côtoyé un colonel Somé, et un membre influant de l’Union des Luttes communistes Révolutionnaires ( U.L.C.R) qui est mon ami Valère Somé avec Basile Guissou qui craignaient leur vie à l’arrivé de Blaise Compaoré au pouvoir, vu ce qui est arrivé aux deux gradés en activité Guébré et Somé, c’était avec raison. Et l’ancien ministre de travail F.D, ni A.T du CSB et membre de LIPAD des vrais (marxiste-léniniste prosoviétique) tous vivants de nos jours, d’autres avec des exiles forcés au Congo… ne me diront pas le contraire.

Mon ami SOME, nous étions témoins du discours radiodiffusé de lundi soir de Blaise Compaoré qui assume en disant que c’était Thomas Sankara ou eux, en déclarant que Thomas Sankar a été présenté comme un révolutionnaire dèvoyé et non plus comme un renégat et autocrate, et méritait une sépulture digne de l’espoir qu’il a suscité a un moment de sa vie.

Mensonge ! Car plus tard, les tombes des onze camarades de Thomas Sankara se ressembles sauf un drapeau sur une brique d’une tombe indiquait que l’espoir du Burkina et tout le continent repose en ce lieu. Des bouts de petits papiers ont été raccrochés sur la tombe à l’époque, sur laquelle on pouvait lire les inscriptions suivantes : Maman Sankara, ton fils sera vengé et nous serons tous des Sankara, repris par une presse Française qui a fait le tour du monde.

Quelques temps après, J.B Lingani qui croyait en cet homme, avec une délégation faisait le tour du continent pour expliquer le geste de Blaise Compaoré. C’est ce même J.B. Lingani et Henri Zongo qui ont été fusillés à la sauvette pour un complot. Comment encore demandé qui est l’assassin des deux colonels ? Depuis le lycée ou on a connu l’introverti qui nous à conduit, nous ses aînés a une manifestation des élèves, dont son père lui a confié à un contingent pour l’armée comme punition, l’introverti n’a jamais laissé personne le dépassé. Dans ses déclarations après le massacre de Thomas sankara, il a expliqué à travers les journaux du monde entier que les compagnons de Thomas ont résisté, et un survivant vient après sa chute dire le contraire. Les mensonges de l’internaute aux multiples pseudos doivent cessés. Car il va remuer des plaies béantes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés