Accueil > ... > Forum 1834570

Présidentielle de 2020 au Burkina : Zéphirin Diabré et Kadré Désiré Ouédraogo s’unissent pour le changement

30 juillet 2020, 21:13, par Ka

Le dimanche 13 décembre 1998, on découvre sur la route de Léo-Sapouy-Ouagadougou un 4x4 immobilisé, brûlé. Les corps des quatre passagers gisent calcinés. Parmi eux, le journaliste Norbert Zongo. Dès le 15 décembre, les élèves et les étudiants manifestent par milliers dans les rues, s’en prennent au palais de justice et plusieurs symboles du parti au pouvoir (le CDP.) Le 16 décembre des dizaines de milliers de personnes accompagnent pendant plusieurs heures la dépouille mortelle de Norbert Zongo jusqu’au cimetière à Ouagadougou : Un cortège long de 10 km. Le valeureux Norbert Zongo avait quarante-neuf ans avec des enfants comme ses compagnons calcinés avec lui. Èléve maternelle, tu n’es pas un élève, mais un criminel maternelle. Et si tu veux on peut te raconter comment Thomas Sankara a été canardé les mains levées avec ses compagnons. Toute la génération, en pensant à ça, ne peuvent pas manger tranquillement en sachant que d’autres ont été gratuitement tué pour le pouvoir, et que leurs tueurs se la coulent comme toi qui pense seulement à ton gosier. Toi tu as tes parents, mais les enfants de Norbert Zongo et ses compagnons, les enfants de Thomas et ses compagnons voudront être comme toi. Tu la fermes et si tu veux expliquer avec moi ou tu veux au Burkina je serai là.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés