Accueil > ... > Forum 1830231

Justice burkinabè : Imbroglio judiciaire au Conseil d’Etat

24 juillet 2020, 05:51, par Paul KÉRÉ

Bonjour à tous !
Cet imbroglio judiciaire prouve une fois de plus que les Magistrats que j’admire (parce que je serai incapable d’exercer la fonction de juger) ne sont pas prêts à assumer leur indépendance dans le cadre des attributions du CSM. Il faut donc remettre la présidence du CSM au Président du Faso car nous avions réussi l’exploit d’être le seul pays au monde où le CSM est détaché du pouvoir exécutif. Si je suis parlementaire dans la prochaine législature j’initierai un projet de loi « Kéré » pour rattacher le CSM à la présidence du Faso.
Ceux qui sont intelligents et qui lisent entre les lignes auront compris mon humour car je suis honteux de voir qu’à ce niveau de responsabilité une bataille de chiffonniers se mène entre Magistrats. Que vont penser les justiciables de notre institution ? Cette question finalement passe au second rang si on sait que la justice est rendue au nom du peuple burkinabè. La curiosité de cet imbroglio judiciaire c’est que c’est l’une des parties qui désigne le juge chargé de juger l’affaire qui est elle-même concernée par la légalité du décret. Chaque fois que les magistrats ou les avocats vont s’entredéchirer voilà à quelle absurdité on aboutira. Il faut donc éviter de telles aberrations. Paul KÉRÉ avocat.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés