Accueil > ... > Forum 1766573

Covid-19 : Le Burkina passe la barre des 300 guérisons sur 565 cas confirmés

19 avril 2020, 07:10, par caca

Personne n’a obligée le Burkina à lister le nombre de ses lits de réanimation à l’OMS. Chaque est libre localement de gérer sa crise et doit tenir informer l’organisation de l’ONU. Que le Burkina soit transparent le problème n’est pas à ce niveau. Mais le pays manque le matériel comme de lits de réanimation pour une prise en charge des cas graves, là où il me semble logique d’agir rapidement. Jusqu’à présent personne ne dit que la prise en charge n’est à la hauteur et personne ne critique le personnel soignant. Les citoyens semblent s’offusquer de constater que le nombre de morts sont décroissance énorme avec la guérison par rapport un pays comme le Sénégal où c’est au même moment que chacun a enregistré son premier cas.
Un téléspectateur de la RTB interroger pour les dons du chef d’état a eu à l’apprécier mais à la fin lui a aussi critiquer le manque qu’il n’avait pas visiter l’hôpital Tengandogo afin d’encourager le personnel soignant. Hier, il a lui-même fait se déplacer qui a été apprécié. Est-ce qu’un mal qu’un citoyen critique de manière péremptoire les actions de son gouvernement ? Je crois que le gouvernement existe par le peuple et pour le peuple.
Il y a quelque jour de cela, le président français en visite dans un hôpital du département le plus touché de France avait interpellée par une femme en souffrance par le confinement strict causé par ses propres enfants. Cette femme a saisie l’occasion de demander au président une grâce pour la réouverture des écoles afin de donner un souffle à certains parents en détresse. Dans son adresse à la nation, le président a décidé pour une ouverture progressive des écoles. Quand ces internautes sérieux critiques le manque de masques et de lits de réanimation, ils ont aussi le même souci que les gouvernement. Ils veulent tous que ceux-ci agissent dans le sens de l’intérêt du personnel soignant. Je travaille dans secteur para médical avec des prises en charge des usagers fragiles, tout le mois de mars, nous avons manqués de masques et quelques matériaux indispensables, nous avons fait montés à la hiérarchie et une solution a été trouvé rapidement. La situation du Burkina à la date d’aujourd’hui n’est pas catastrophique, mais inquiète les gens qui voient également les ravagent du virus dans d’autres pays.
Oui le Burkina manque de l’équipement comme des lits de réanimation par rapport des pays voisin qui disposent plus. C’est le pays qui a fait ce signalement, et veut que le gouvernement achète ces lits rapidement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés