Accueil > ... > Forum 1763133

Coronavirus au Burkina : 18 nouveaux cas confirmés, 1 décès et 9 guérisons le 12 avril 2020

14 avril 2020, 13:55, par Sidpawalemdé Sebgo

S’il vous plaît, arrêtez d’injurier les gens qui sont chargés de lutter contre le Civd-19 au Burkina.

Ce sont des professionnels choisis en temps de paix, formés pour cela et qui en ces temps de guerre font du mieux qu’ils peuvent. Les protocoles qu’ils mettent en œuvre sont ceux recommandé par l’OMS, les moyens ceux donnés par le gouvernement et les partenaires.

Leurs actions ont réduit la transmission du virus et nous somme à 500 cas environs quand d’autres étaient à plus de 1000 à la même durée. Les tests ne sont pas systématiques parce que l’OMS dit de ne pas le faire. N’oubliez pas que cela pourrait faire baisser artificiellement le pourcentage de décès et fausser les données sur la dangerosité du virus.

Ce n’est pas eux qui décident si le virus attrape un homme de 65 ans cardiaque ou une dame de 42 ans sans aucune autre maladie. Or, ce sont ces facteurs qui déterminent le nombre de décès et pas la "compétence" du responsable ou le nombre de respirateurs. Pour une maladie sans traitement, leur travail est surtout logistique et opérationnel pour éviter la contamination. Ils ne peuvent pas sauver des gens condamnés ni les ressusciter.

Pourquoi alors leur reprocher le nombre de morts ? Jusqu’à les traiter d’incompétents et même de "racaille" ? Quand même ! Et lefaso.net publie ces injures alors que vous nous censurez !!

Depuis que le CDC Atlanta des USA a géré des épidémies à travers le monde, tout les pays ont voulu se doter de structures similaires. Celui de l’union africaine s’appelle d’ailleurs aussi CDC. Au Burkina, c’est le CORUS, crée bien avant l’épidémie avec le concours de l’OMS, CDC Atlanta et bien d’autres.

Le débat de savoir si une direction du ministère n’aurait pas du gérer l’épidémie est indécent et anachronique. Ce n’est pas au milieu de la bataille qu’on discute si c’est le capitaine ou le sergent qui doit commander sur le terrain, ou si dans un combat terre-mer-air, c’est le général d’aviation ou celui de terre qui a la priorité.

Oui, nous voulons la santé et la fin de l’épidémie, mais ce n’est pas en insultant tous ceux qu’on met au devant d’une situation, en changeant les responsables toutes les semaines qu’on aura gain de cause.
A moins bien sûr qu’on soit un du domaine tapi dans l’ombre qui veut la place...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés