Accueil > ... > Forum 1745085

Couvre-Feu : Le procureur met en garde les forces de défense et de sécurité contre les tortures

23 mars, 20:53, par Ka

Ici je m’adresse à caca et à Yako : ’’’’ ça n’arrive qu’aux autres n’existe pas.’’’’ Je suis dans mon coin en suivant attentivement les consignes comme tout le monde. Intervenir sur le Covid 19 n’est pas de mon domaine, mais celui des scientifiques et des spécialistes en médecine. J’interviens avec mes critiques fondées dans les sujets dont je connais.

Quant à la sortie du procureur du Faso, je cautionne tout dont il dit, car la violence n’a pas sa place au 21e siècle surtout en 2020 au Burkina dont nos propres frères déguisés en terroristes nous tuent comme des mouches. En France comme ailleurs, les infractions sur les confinements décrétées par l’état sont sanctionnées en amende sans aucune torture. Nous aussi nous le pouvons si nos FDS sont informés et connaissent les codes qui s’en suivent pour faire réfléchir deux fois les récalcitrants qui oublient que la vie des autres en depende. Le procureur a été très claire en tant qu’homme de droit en disant ceux-ci : ’’’’’’J’invite à mon tour les populations à suivre scrupuleusement les mesures d’hygiène et de sécurité décidées par les autorités compétentes pour une riposte efficace contre la maladie.
J’exhorte en outre les citoyens de mon ressort au respect de la mesure de couvre-feu décrétée par le Chef de l’Etat et rappelle aux éventuels contrevenants qu’ils s’exposent à des sanctions pénales suivant les procédures légales.

Je voudrais enfin rappeler, à toutes fins utiles et principalement à l’attention des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), ce qui suit :
1. Les juridictions pénales ordinaires sont seules compétentes pour connaitre des éventuelles infractions qui pourraient être commises dans la mise en œuvre de toute mesure de police administrative, fut-elle exceptionnelle ; J’exhorte en outre les citoyens de mon ressort au respect de la mesure de couvre-feu décrétée par le Chef de l’Etat et rappelle aux éventuels contrevenants qu’ils s’exposent à des sanctions pénales suivant les procédures légales. Les juridictions pénales ordinaires sont seules compétentes pour connaitre des éventuelles infractions qui pourraient être commises dans la mise en œuvre de toute mesure de police administrative, fut-elle exceptionnelle ; Le couvre-feu, pour être une mesure exceptionnelle de sécurité restrictive des libertés des individus, ne peut justifier la commission d’infraction quelle qu’elle soit ;
3. Les actes de torture et les pratiques assimilées, notamment les traitements cruels, inhumains et dégradants infligés à des personnes constituent des infractions prévues et réprimées par les articles 512 et suivants du code pénal.

Ces recommandations se font dans tous les pays démocratiques. Avec le temps qui court et que la vie de tout en chacun est mise en jeu à cause de ce virus qui nous tue comme nos propres frères déguisés en terroriste le font, il est impératif de suivre toutes les recommandations faites par nos décideurs et repris par le procureur. Et je dis au peuple Burkinabé qu’il y a des priorités, mais pour vivre longtemps, la prudence est la seule solution contre ce virus mortel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés