Accueil > ... > Forum 1721745

Election présidentielle au Burkina : Yacouba Isaac Zida, le candidat du MPS, de retour au Faso d’ici juin 2020

16 février, 13:09, par Ka

Ici je vois déjà les antis transition qui confond le 1er novembre a un 1er avril, et vont condamner aveuglement l’stratégie du Pr. Loada qui est un visionnaire en se préparant pour 2025. Que les antis transition sachent que cette stratagème de Loada montre que, contrairement aux affirmations loufoques de quelques pro ancien régime, la transition a ouvert le chemin de l’alternance et ses lieder comme Zida ont encore des flèches dans leur carquois pour nous surprendre en 2025.

Que la justice militaire attend I. Zida pour un règlement de compte, 2025 est encore loin, car, le Pr. Loada sait ce qu’il fait quitte à le protéger en casant son parti satellite dans les ailes d’un grand parti comme le MPP, UPC, et autres.

Depuis notre indépendance, les personnes morales (entreprises, fondations.) ne peuvent pas financer un parti politique : A l’exception des partis politiques eux-mêmes, qui peuvent se faire des dons entre eux. Pour contourner les limitations, les politiques ont créé de nombreux ‘’partis satellites’’ dont les subventions reviennent dans leurs caisses, et ceux qui sont très futés comme Loada jouent le jeu, et qui sait si le MPS n’est pas le cas, et après, décoller de ses propres ailes en 2025 ?

J’ai toujours partagé les objectifs et les idées du Pr. Loada : Car, je reconnais que c’est un grand professionnel, un homme de culture, un homme courageux. Je salue sa grandeur d’esprit. Quand c’est bien, il le dit, quand il faut critiquer, il le fait en toute objectivité. J’apprécie sa franchise, surtout quand il a surpris tous les éminents juristes de notre pays lors du tripatouillage de l’article 37.

Pour moi, Je ne vois pas comment fera le peuple pour ne pas laisser Roch Kaboré finir ses deux mandats, et tenir sa promesse de juger les criminels et donner une voie libre et sans haine à une réconciliation durable ? Ce que je vois avec les excitations des autres partis politique en 2020, c’est de chercher à trouver ou former un candidat consensuel et suffisamment habile pour gouverner correctement le pays à partir de 2025, plutôt qu’un incapable comme on en a connus qui finiront dans un coup d’état ou une rébellion sanglante, inutile et très dommageable pour le pays. Je reconfirme que même l’opposition avec Z. Diabré pense comme moi. Mais en politique, il faut jouer le jeu, surtout quand le peuple mûri veut que ce jeu soit dans une vraie démocratie.

Ce qui importe pour le peuple Burkinabé de 2020 mûri par les crimes gratuits, la corruption a ciel ouvert, les tricheries, c’est que les candidats soient compétents, d’où qu’ils viennent, on s’en fiche complètement. Ce n’est pas une affaire du MPP ou de l’UPC ou autre, tous les jours on voit où nous mène l’incompétence des soi-disant "cadres" et des dirigeants des partis. Conclusion : Ce que Ka demande au peuple Burkinabé, ‘’’’’ne précipitons pas dans le vide, car la réalité est là.’’’’’’’

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés