Accueil > ... > Forum 1666190

Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

17 novembre 2019, 08:28, par le Nomade

Après plus de 50 années d’indépendance, nous africains nous sommes encore à ce stade d’accuser la France ou les puissances occidentales de foutre la merde chez nous. On vote des leaders qui ne sont pas à la hauteur, nous voyons tous les jours des ressources détournés par des Leaders qui s’enrichissent, on se tait, on ne dit rien, on trouve tout cela normal. Quand les djihadistes descendaient vers Bamako n’est-ce pas le Président malien qui a appelé au secours ? Ou était Salif Keita en ce moment ? Dire que c’est la France qui a créé Amadou Koufa, que c’est la France qui a créé Iyad Aghali c’est du n’importe quoi. Si Amadou Koufa et Iyad Aghali ont pu opéré au Mali et au Burkina c’est d’abord à cause de la faiblesse de nos gouvernant et nos armes. La France a la responsabilité d’avoir aidé à assassiner Kadaïf et déstabiliser la Libye et aujourd’hui le Sahel subi les conséquences, surtout les deux pays les plus faibles le Mali et le Burkina paient le prix fort ! Alors soyons responsables demandons des comptes à nos dirigeants et laissons la France tranquille !
La France est la pour les interets del \france. Que les dirigeants maliens et burkinabe se battent aussi pour ce qui est bon pour leurs pays !!!! L’intervention de Salif n’apporte pas de solution a la crise. IL devrait proposer des solutions concretes ! sinon il ferait mieux de se taire !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés