Accueil > ... > Forum 1652213

Mèches, perruques et autres postiches : Le coup de gueule de Sayouba Traoré

24 octobre 2019, 18:42, par Teeeltaaba

Merci frère Sayouba
Vous avez touché du doigt un autre phénomène de négation de la femme africaine noire. Si ce ne sont pas les mèches, les ongles, les fonds de teint, les faux cils, ce sont les pommades claicissantes.
La honte ne tue pas la femme africaine car même dans les instances supérieures au sommet de nos états elle ne donne pas le bel exemple. Au Burkina nous avons des ministres qui se depigmentent, portent des mèches et cela n’est pas un exemple pour nos jeunes filles.
Le comble est que dans mon pays le Burkina je connais bien, même tous les concours de beauté ne prennent pas en compte la femme naturelle dans leur critère de sélection des plus belles femmes. Vraiment dommage. Quelle image veut-on donner de la femme africaine ? Si j’étais le responsable d’une télévision surtout nationale, aucune femme qui se depigmente ne présenterait une émission à la télé comme le journal de 20 h. Ça fait honte à la nation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés