Accueil > ... > Forum 1648506

Ministère de la Santé : Les infirmiers et sages-femmes se disent victimes de décisions dictées par d’autres professions

18 octobre, 10:58, par HORUDIAOM

Ce n’est pas Roch, c’est nous -même ! Pour relancer le Burkina, il faut un homme compétent, qui sait s’entourer d’hommes et de femmes capable. C’est tout ! Pour revenir à la situation des corps ou professions au Ministère de la santé, il faut exclure la nomination des médecins comme ministre de la santé. Je l’ai toujours répété sur ce forum et j’en ai pris des exemples dans un de mes posts sur ce même forum. Sous le régime Compaoré, les meilleurs ministres de la santé étaient des technocrates(Alain Yoda, Pierre Tapsoba, Christophe Dabiré,etc). Au début du règne de Blaise Compaore, certains médecins ont été nommé ministre de la santé mais ça n’allait pas(Alain Zoubga, Naboho Kanidoua, etc). C’est la transition qui nous a ramené dans cette situation(Prosper Diguemdé) et le régime de Roch nous a terminé (Smaila Ouédraogo, Nicholas Méda, Lougué Claude). Pour minimiser les frustrations des paramédicaux, il faut créer une direction des paramédicaux au sein du ministère de la santé et ouvrir le doctorat en soins infirmiers et Obstétricaux ou en santé publique tout simplement. Ceux-ci devront être affecté dans les hôpitaux et district pour encadrer les paramédicaux. Ce qui sous entend que les paramédicaux seront notés par ces derniers et les médecins par les médecins. Donc ne laisser pas les médecins noter les paramédicaux. En clair, remettre chacun à sa place. Ensuite, relever tous les médecins-chefs de leur fonction et les reverser dans la clinique avec une motivation conséquente. Il faut remplacer les médecins-chefs par des gestionnaires ou administrateurs des hôpitaux comme chef de district avec à leur coté des docteurs en soins infirmiers et obstétricaux et des médecins comme technicien. Enfin, parmi les conseillers technique du ministre, on doit retrouver non seulement des paramédicaux et mais aussi les médecins. Vous verrez que les choses vont un peu s’améliorer, je n’ai pas la prétention de connaitre tous les problèmes du ministère de la santé mais je crois que c’est une des solutions pour amoindrir les frustrations des paramédicaux. tel est mon point de vue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés