Accueil > ... > Forum 1646706

Commémoration du 15 -octobre : Thomas Sankara raconté par sa sœur Colette

15 octobre 2019, 16:07, par HORUDIAOM

Mon vieux Ka, j’ai eu la chair de poule en te lisant. J’ai eu davantage de compassion pour Colette, la sœur de Thomas. Comment peut-on être cruel jusqu’à ce point ? J’invite Ablassé OUEDRAOGO a lire cette publication, lui qui est entrain de plaisanter avec la réconciliation. Pour se réconcilier avec quelqu’un, il faut que la personne soit apaisée. Et l’apaisement vient de la vérité et du pardon sincère. Peut-on obliger quelqu’un à accepter le pardon ? C’est ce qui s’est passé le 30 Mars 2001 et ça a échoué. Il me semble qu’on a forcé des gens à prendre l’argent et à accepter le pardon. Colette, c’est Dieu qui console. Je suis à Kampala en mission au moment où j’écris sur ce forum mais Sankara est une icone et un grand Héros dans ce pays. A Bujumbura où j’ai fait escale la semaine dernière, les policiers ne cessaient de me questionner sur Sankara. Je suis tombé sur un témoignage ce matin concernant le refus de Djibril Bassolé de laisser célébrer une messe pour le repos de l’âme de Thomas Sankara à l’église Jean 23 de la salle en 1987. La roue de l’histoire tourne tellement que le même Bassolé quémande des soins aujourd’hui étant en prison. Comme quoi, tout se paie sur cette terre. Qu’Allah nous pardonne et beaucoup de courage ma sœur Colette.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés