Accueil > ... > Forum 1631595

Foncier au Burkina : La Banque mondiale apporte son expertise

15 septembre, 17:31, par rabo

« Une gestion foncière transparente motive les agriculteurs à investir sur leurs parcelles, dès lors qu’ils ont l’assurance de pouvoir les exploiter à long terme » dixit M. Christophe Rockmore, parlant au nom du représentant résident de la Banque mondiale au Burkina.
De quels agriculteurs parle t-on ?
Parler d’exploiter des terres à long terme pendant que celles-ci sont exploitées depuis des générations par nos parents me semblent contradictoire.
Le Burkina est un pays agricole, avec près de 80% de sa population, et de plus analphabète majoritairement.
Confier la question du foncier à des organismes comme la Banque Mondiale est le meilleur moyen de mettre en place un système de dépossession progressif de la terre, entre les mains des paysans, au profit des grandes firmes et accessoirement de nos dirigeants politiques et opérateurs économiques. Car, qui possède l’information possède le pouvoir.
Ils ont pris le temps pour maitriser notre culture et maintenant ils savent comment nous utiliser les uns contre les autres pour dominer nos mondes.
Ne mettons pas aujourd’hui, entre leurs mains, aussi facilement, d’autres pans entiers de notre vie.
Nos intellectuels gagneraient, par leurs écrits, à éclairer davantage le peuple sur les enjeux cachés des études de cette nature.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés