Accueil > ... > Forum 1615369

Procès du putsch du CND : Les avocats du général Gilbert Diendéré, un « officier de valeur », plaident son acquittement

30 juillet, 16:07, par Nabiiga

Bonjour,

Il me faut quelqu’un pour m’éclaircir un peu sur les avocats de Gilbert. Les avocats de Gilbert ont-ils été commis d’office ou c’est lui qui assume les frais ? Si c’est lui, je demande au Général de ne plus leur verser un seul franc noir car ils sont tous nuls. D’ailleurs, il y a quelques mois de cela, je me suis bien demandé pourquoi ses avocats le laissaient s’exposer à la risée nationale et internationale avec les arguments qu’il présentait devant les juges. C’était injuste à son endroit que ses avocats l’aient laissé tâtonner comme un enfant devant la nation.
L’avocat plaide comme suite :

C’est « un officier de valeur, qui a économisé un bain de sang au peuple burkinabè » durant la crise de septembre 2015.

La raison pour laquelle il est jugé c’est parce qu’il a incendié la maison et cherchait par tous les moyens d’éviter l’embrasement de toute la maison. D’ailleurs la crise dont il parle, c’était lui la crise. Gilbert incarnait la crise.

Comme si on était suffisamment offensé, il nous parle de la loyauté de Gilbert à Blaise. La loyauté de tout citoyen, encore plus un militaire, se trouve où ? N’est-ce pas l’état auquel nous appartenons tous. Qu’est-ce que la loyauté envers un individu, le Capitaine Blaise Compaoré en l’occurrence, vient faire dans un procès où c’est une question de loyauté envers l’état et pour lequel il est jugé ?

Ils continuent :

« Tout pouvoir qui ne tire pas sa source de la constitution est illégal  »

D’accord, admettons momentanément que la transition fut illégale et lui, Gilbert, il aime la droiture dans toute chose qui est illégale. Qui est-ce qui l’a choisi pour tous les âmes que constituent notre pays ? Si quelque chose est illégal, il faut une simple manifestation, un simple sit-in devant les édifices, par exemple, qui abritaient la transition. Dès lors que les Burkinabè ne l’ont choisi d’expresse de les représenter à rendre légal ce qu’ils appellent illégal, et qu’il a fait de son propre gré au point même où il y a eu des pertes en vie humaine, c’est qu’il se croyait gandawgo, et il doit assumer. Celui qui cherche finit toujours par trouver. Gilbert a cherché, il a trouvé. Affaire close.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés