Accueil > ... > Forum 1610231

Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso

19 juillet 2019, 07:55, par Garder à vue

Quand on dit "Garder à vue" comme l’indique l’expression, on voit la personne qui est gardée. En d’autres termes, de temps en temps, on va aux nouvelles de la personne gardée pour voir si ses conditions de détention sont acceptables. Du respect aux personnes gardées à vue et même celles jugées coupables. Du respect à la dignité humaine, à la vie humaine, animale, végétale, etc. Vous embarquez l’enfant de quelqu’un qui est soupçonné de dealer ou consommer la drogue, vous partez l’entasser dans vos prisons de boite de sardine et il en meurt. C’est une faute très grave qui mérite des vraies sanctions à la hauteur du crime commis. Eviter d’entasser les gens dans les prisons coincées sans fenêtres car parmi les prisonniers ou gardés à vue, il y en a qui sont drépanocytaires AS, SC, SS et ont des problèmes pour oxygéner correctement les cellules de leur corps. C’est peut-être ce qui est arrivé aux 11 victimes. Pourquoi vous les recrutez dans l’armée, dans la police, Eaux et forêts, les corps habillés ? Mais quand c’est pour torturé, vous ne faites pas de visites médicales pour les identifier et amoindrir leur souffrance.
Signé : L’Etalon Très Enragé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés